Julien Desjardins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desjardins.
Julien Desjardins
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Julien François Desjardins est un zoologiste français, né le à Flacq (île de France, ensuite île Maurice) et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien Desjardins est le fils de Julien Desjardins et de son épouse, née Henriette Émilie Marcotte, de familles établies à l'île de France. Il part faire ses études à Paris de 1822 à 1824 et suit notamment les cours du baron Thénard (1777-1857), de Gay-Lussac (1778-1850), de Latreille (1762-1833), de René Desfontaines (1750-1831), etc. Il commence à travailler dans le génie civil avant de se consacrer à sa passion : l'histoire naturelle qu'il étudie au Muséum d'histoire naturelle, puis retourne à Maurice. Desjardins fait parvenir de nombreux poissons à Cuvier (1769-1832) auquel il voue un véritable culte.

Desjardins participe à la création de la Société d'histoire naturelle de l'île Maurice le avec François Liénard de La Mivoye. Il dirige cette société jusqu'en 1839, date de son départ pour la France pour y publier ses observations. Son manuscrit est repris par Félix Édouard Guérin-Méneville[1] dè (1799-1874) mais celui-ci ne le publiera jamais.

Ses collections sont transmises après sa mort au musée Desjardins, aujourd'hui musée d'histoire naturelle de l'île Maurice, situé à Port-Louis.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À qui la veuve de Desjardins, née Julie Renée Adélaïde Maréchal, le cède

Source[modifier | modifier le code]

  • Théodore Monod (1976), L'ichthyologie à l'île Maurice de 1829 à 1846 : autour de Julien Desjardins (1799-1840). Cet ouvrage fait la liste de vingt-huit espèces avec le nom de desjardinsii.
  • P. Guézé (dir.) Biologie marine et exploitation des ressources de l'Océan Indien occidental, Orstom (Paris).