Julien Chirol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Chirol
Image dans Infobox.
Photo Youri Lenquette
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Instruments

Julien Chirol, né en 1973 à Paris, est un tromboniste, multi-instrumentiste, compositeur, ingénieur du son et producteur de musique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tromboniste, arrangeur, compositeur, réalisateur et producteur, Julien Chirol multiplie les casquettes, aussi bien dans le jazz, que dans la musique latine et la pop. Diplômé du Conservatoire national supérieur de musique de Paris et de l’École polytechnique, il a commencé sa carrière avec Sergent Garcia, fait partie des membres fondateurs du Sacre du Tympan et a partagé la scène avec Jean-Louis Aubert (de 2011 à 2014), Yuri Buenaventura (2013 à 2019), Saul Williams (2012)[1], Micky Green (2010), Bénabar (2009)[2] ou encore Feist (2005 à 2007)[3].

En 2005, il fonde, aux côtés d’Issam Krimi et de Pierre Luzy, Music Unit[4], un studio de création indépendant majoritairement détenu et financé par des artistes[5].

Au cours de ses six années de collaboration avec Sergent Garcia, Julien Chirol fait le tour du monde, quadrille la France, l’Espagne et les festivals internationaux. Il part à La Réunion en 2000 et réalise l'album d’un spectacle musical du théâtre Vollard, une compagnie basée à Saint-Denis. Séga tremblad est un succès, au point qu’un des titres, Kafrine, devient un standard du nouveau séga (musique réunionnaise)[6]. Il participe aux tournées et rend hommage au Sakifo Musik Festival, en 2009, à Arnaud Dormeuil, en compagnie de grands noms de la musique réunionnaise, comme Danyèl Waro et René Lacaille. Dans un tout autre registre, il contribue, en tant que soliste, à la création de l'opéra Perelà, Uomo di fumo de Pascal Dusapin, qui a lieu en 2003 à l’Opéra de Paris.

Il multiplie également les collaborations sur la scène jazz, que ce soit en tant qu’invité de Michel Portal et de Manu Dibango ou sur les albums de Patrick Artero (Artero Brel) et de Vincent Artaud (La Tour invisible). Son travail en studio (Juno Awards 2005 / Alternative Album of the Year[réf. nécessaire]) et sur scène avec Feist (2005-2007) marque un tournant dans sa carrière en lui permettant de s’ouvrir à la pop et à la folk. Durant cette période, il noue de nouvelles relations avec Jesse Harris, le compositeur des chansons de Norah Jones, Gonzalez[Lequel ?], Mocky et Broken Social Scene et participe à l'enregistrement de l'album Le Fil de la chanteuse Camille qui obtient le Prix Constantin en 2005 et la Victoire de la musique de l'album révélation de l'année 2006.

En 2006, il fonde à Cuba l’Ensemble Nord-Sud[7], qu’il dirige et pour lequel il compose Anya, l’esprit des tambours sacrés, une pièce où se rencontrent les musiques afro-cubaine et occidentale. Membre actif du Sacre du Tympan (1er prix du concours de jazz de La Défense en 2001 et révélation jazz aux Victoires de la Musique en 2006[réf. nécessaire]) depuis ses débuts, Julien Chirol en est aujourd’hui également le producteur et l’éditeur par l’intermédiaire de Music Unit, une structure fondée en 2005 aux côtés de Pierre Luzy et d’Issam Krimi.

Pour autant, il n’en délaisse pas le live et part, en 2011 et 2012, en tournées internationales aux côtés de Saul Williams puis de Jean-Louis Aubert avec qui il obtient la Victoire de la Musique 2012[8] pour le spectacle Roc' éclair. C'est en qu'il réalise l'enregistrement du titre inédit 20 ans écrit et interprété par Jean-Louis Aubert.

En 2017, il est nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication[réf. nécessaire].

Discographie et musiques de films[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saul Williams et Gil Scott-Heron @ Paris - Dispatch/Box », sur Dispatch/Box, (consulté le ).
  2. « Benabar.fr », sur Benabar.fr (consulté le ).
  3. http://presse.weebly.com/les-biographies.html
  4. http://musicunit.org/us.html
  5. http://www.zebrock.net/journal/debats/1925.shtm
  6. http://www.vollard.com/IMG/pdf/Le_Quotidien_presentation_JL_Trules_Vollard_Combo_2001.pdf
  7. http://www.ensemblenordsud.com
  8. Mathilde Cesbron, « Victoires de la musique », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  9. « Yaëlle Trulès et son ti Losikré », sur Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion (consulté le )
  10. « Djazia Satour- Hot en couleurs », sur Libération.fr,
  11. Valérie Lehoux, « Des angles et des épines », Télérama, no 3377,‎ (lire en ligne)
  12. http://coupdoreille.fr/index.php/short-read/412-chronique-lou-marco-sous-la-peau
  13. http://www.radioneo.org/blog/2013/04/19/chronique-lou-marco-brand-new-twist-extrait-de-l-ep-%C3%A9ponyme
  14. http://www.music-story.com/christophe-mae/je-veux-du-bonheur/critique
  15. a et b « Station Aubert », sur Les Echos, (consulté le ).
  16. « Album Vingt ans by Jean-Louis Aubert / Qobuz : téléchargez et streamez en haute qualité », sur Qobuz (consulté le ).
  17. « Biographie et actualités de Niuver France Inter », sur France Inter (consulté le ).
  18. François-Xavier Gomez, « Niuver réchauffe l’automne », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. http://www.radioneo.org/blog/2012/02/29/chronique-cabadzi-l%C3%A2chons-les-extrait-de-l-album-dig%C3%A8re-et-recrache
  20. http://www.musicologie.org/actu/2011/02/28.html
  21. Bertrand  Dicale, « Jean-Louis Aubert, le deuil et le don », sur rfimusique.com, (consulté le ).
  22. « Jean-Louis Aubert » Accès libre, sur franceinter.fr, (consulté le ).
  23. « Piers Faccini songwriter nomade », sur lEuroMag, le magazine de la Découverte du Savoir et de la Culture (consulté le ).
  24. http://www.lamediatheque.be/med/details.php?ref=MM1672&reset=1&secured=
  25. http://www.crazy-juliendore.fr/article-test/
  26. http://mediatheque.cite-musique.fr/ClientBookLineCIMU/recherche/noticeDetailleByIdPopup.asp?ID=0778871&FROM=EDITEURLIEN
  27. http://www.larmesdesons.net/collaborations.php
  28. http://www.citizenjazz.com/Patrick-Artero,3458829.html
  29. http://www.chronicart.com/musique/chronique.php?id=10522
  30. http://laurentdewilde.com/stories_14.html
  31. http://www.chantdumonde.com/en/label/fiche_album.php?album_id=225
  32. http://www.sax4.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]