Julien Burri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julien Burri
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Julien Burri, né le à Lausanne, est un écrivain et poète suisse vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cet ancien étudiant à l'Université de Lausanne, Julien Burri est l'auteur de plusieurs recueils de poèmes (dont La punition, 1997, Jusqu'à la transparence, 2004, Si Seulement, 2009), ainsi que de récits et romans (dont Poupée, 2009, Muscles, suivi de La Maison, 2014 ou Prendre l'eau, 2017).

Il reçoit en 1997 le prix international jeunes auteurs dans la catégorie théâtre pour la pièce L'étreinte des sables et, en 1998, dans la catégorie poésie[1]. En 2009, il publie son second récit Poupée, roman retenu dans la sélection 2010-2011 du Roman des Romands 2010. L'année suivante, paraît le recueil de nouvelles Beau à vomir. L'auteur reçoit le prix de littérature de la Fondation Vaudoise pour la Culture en 2011. En 2014, il publie un livre tête-bêche, Muscles[2],[3], suivi de La Maison. Le premier texte, un roman, raconte de l'intérieur la vie d'un bodybuilder obsédé par son corps. Le second, La Maison, une prose poétique plus introspective, donne à voir la fin d'une histoire d'amour du point de vue d'une maison vide, peuplée de souvenirs, d'oiseaux et de fantômes. En 2016, paraît un roman, Prendre l'eau[4],[5],[6]qui se déroule au bord du lac Léman, reprend les codes du polar et s'attache à décrire le paysage à travers la vie de cinq personnages.

Julien Burri a été journaliste au magazine suisse L'Hebdo depuis 2011, et jusqu'à la fermeture du magazine en 2016. Il signe ensuite des articles dans le quotidien suisse Le Temps comme journaliste libre. Et travaille depuis 2016 comme chercheur à l'Université de Lausanne, dans le projet « Gustave Roud, Œuvres complètes »[7].

Depuis 2013, il se produit dans les bibliothèques et les festivals avec des performances mêlant lectures et musique, en duo avec le chanteur et écrivain vaudois Stéphane Blok.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ce temps d'été qui te ressemble, Eysine, France, Éditions Press-stances, 1996, 35 p. (notice BnF no FRBNF35847272)
  • La Punition, Paris, Éditions Caractères, 1997, 67 p. (ISBN 2-85446-205-X)
  • L’Étreinte des sables, Charmey, Suisse, Éditions de l'Hèbe, 1997
- Prix international jeunes auteurs 1997[8]
- Prix culturel vaudois 2011 [11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Julien Burri, poète de 19 ans », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  2. « Livres: "Muscles" et "La Maison" de Julien Burri - Radio - Play RTS », sur Play RTS (consulté le 30 novembre 2017)
  3. « L'invité culturel: Julien Burri présente son nouveau roman aux deux visages - Vidéo - Play RTS », sur Play RTS (consulté le 30 novembre 2017)
  4. Par Caroline Rieder, « Julien Burri prend le pouls changeant du Léman », 24Heures, 24heures, VQH,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne)
  5. « Julien Burri: "Prendre l'eau" - Radio - Play RTS », sur Play RTS (consulté le 30 novembre 2017)
  6. « Vérité naufragée », LeCourrier, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  7. « Gustave Roud, « Œuvres complètes » », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  8. « Entre les lignes du 16.07.2012 », sur Radio télévision Suisse, (consulté le 30 juillet 2012)
  9. Rolf Kesselring, « Une drôle de poupée », sur swissinfo.ch, (consulté le 30 juillet 2012)
  10. « Julien Burri, Lamia Ziadé et Jean-Christophe Rufin », sur France Inter, (consulté le 30 juillet 2012)
  11. « Retraites Populaires remet le Prix culturel vaudois à l’écrivain Julien Burri », sur Retraites Populaires, (consulté le 30 juillet 2012)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]