Julien Bitoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Julien Bitoun est un guitariste, chanteur et auteur français né à Alençon le 22 avril 1983. Il est l'auteur de plusieurs ouvrage sur l'histoire du rock, Strange Brew Pour une Étude de l'Histoire du Rock, Guitars and Heroes et Woodstock[1]. Diplômé de Science Po Paris, il y enseigne l'histoire du rock et anime régulièrement des interventions sur l'histoire de la musique [2].

Musique[modifier | modifier le code]

Julien Bitoun a sorti plusieurs albums, en tant que guitariste-chanteur et auteur-compositeur dont un sous le pseudonyme "J. Merrick". Puis, il s'illustre avec le "Julien Bitoun Trio" aux côtés de François-Charles Delacoudre à la basse et Elvis Chedal-Anglay à la batterie. Ensemble ils sortiront 3 albums, 2 instrumentaux Carrots and Peas etTea and Biscuits et un album de reprises de Blues : Chicken & Waffles[3]. Il raconte : "J’avais très envie de reprendre Blind Willie Johnson par exemple qui est un artiste qui me touche énormément. Il y a eu ainsi pas mal d’essai qui se sont suivis, avec pas mal d’échec. Il fallait que les morceaux réussissent cette épreuve de la réadaptation ce qui n’est pas le plus simple."[4]

Il a depuis peu un nouveau projet pop-rock, "Julien Bitoun & the Angels" avec lequel il vient d'enregistrer un album.

Julien Bitoun est connu du milieu guitaristique français puisqu'il a travaillé pour les magazines Guitar Part, Guitar Xtreme et Guitar Sèche pour lesquels il a notamment enregistré des vidéos pédagogiques qui ont définitivement marqué une jeune génération de guitaristes.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Julien Bitoun est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire de la musique, notamment Strange Brew, Pour une Étude de l'Histoire du Rock, Guitars and Heroes et Woodstock.

Strange Brew, Pour une Étude de l'Histoire du Rock[5][modifier | modifier le code]

Cet ouvrage lui a été inspiré, d'après la quatrième de couverture, par son cours d'histoire du rock à Science Po. Le premier opus est un panorama de la musique rock depuis sa naissance, il part des chants d'esclaves dans les champs de coton américains, passe par le Delta et le Chicago Blues pour montrer comment cette musique a influencé le rock américain mais aussi la pop outre-Atlantique, notamment les Beatles. L'auteur inscrit sans cesse l'histoire de la musique dans les grands thèmes de société pour montrer qu'elle est aussi une grille de lecture des changements et bouleversements des 20e et 21e siècle.

Guitars & Heroes[6][modifier | modifier le code]

En 2017, Bitoun publie un ouvrage aux éditions Gründ[7]. Guitars & Heroes propose de déambuler à travers les grands noms qui ont marqué le rock et de les associer à leur instrument fétiche, la guitare. Le livre foisonne d'anecdotes croustillantes sur la relation que les "guitar heroes" entretiennent avec leur instrument. Entre simple outil musical et arme de destruction, Bitoun soulève implicitement le rôle de la musique sur la société. Il y cite notamment Jeff Beck au sujet de la guitare : "c'est une arme, n'est-ce pas ?". Bitoun se fait alors connaître par ses réponses à la fois drôles et tranchantes sur RTL dans l'émission "La Curiosité est un vilain défaut", il y parle par exemple de la guitare "assez peu excitante" partie aux enchères pour 2.7 millions de dollars et y mentionne également les "riffs emblématiques" de chaque décennie[7].

Woodstock Live[8][modifier | modifier le code]

En 2019, Bitoun publie un nouvel ouvrage aux éditions Gründ, pour les 50 ans du festival de Woodstock. Lors d'une interview sur BBC Radio London, la journaliste remarque la qualité inédite des photos. En effet, de nombreuses photos illustrent le livre, qui n'avaient encore jamais été publiées. Dans Woodstock Live, Julien Bitoun suit les jours de festival "heure par heure", "artiste par artiste"[9]. Il définit le livre comme une tentative de "remettre la musique au centre" alors qu'elle a bien souvent été reléguée au second rang du festival après le sexe et la drogue[10].

Podcasts[modifier | modifier le code]

Guitare Obsession[modifier | modifier le code]

Julien Bitoun a monté le podcast Guitare Obsession, écouté chaque semaine par un millier d'auditeurs environ[11]. Il y raconte ses découvertes musicales, parle de guitares et répond aux questions des auditeurs d'une semaine sur l'autre. Sa signature "thé noir" en fait aussi sa marque de fabrique avec l'humour caustique dont il sait faire preuve. Beaucoup d'invités se sont succédé jusqu'alors, notamment Nicolas Parent, David Konopnicki, Klaus Blasquiz, Renaud Louis Marin du groupe HER ou encore Karoline Rose.

Bitoun profite également de ce podcast pour faire découvrir aux auditeurs "geeks de matos", des luthiers et artisans français afin de promouvoir le made in France.

Sonarium[modifier | modifier le code]

Julien Bitoun anime régulièrement des podcasts pour Sonarium[12]. Il s'agit de la version podcasts de conférences immersives durant lesquels il décrypte un album avant de plonger le public dans l'écoute en son haute définition. Il a notamment animé une conférence sur l'album Dark Side of the Moon du groupe Pink Floyd en mai dernier[13] à l'occasion de l'exposition sur la lune. Pour l'instant, 6 épisodes sont en ligne sur des albums tels que Bringing it All Back Home de Bob Dylan, Straight Outta Compton de N.W.A. en passant par OK. Computer de Radiohead par exemple.

Guitar Fest[modifier | modifier le code]

Depuis plusieurs années, Julien Bitoun organise la Guitar Fest qui "constitue l’un des événements incontournables de la saison culturelle, réunissant sur scène la crème de la guitare française[14]." Ce festival de musique centré sur la guitare est devenu depuis 5 ans "une institution, passant avec succès de l’Espace Henry Miller au Théâtre Rutebeuf[15]." De nombreux artistes s'y sont succédé dont Karoline Rose, le Laura Cox Band, Hyphen Hyphen ou encore Jesse Lee Houiller and the ALchemists

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Woodstock Live, le livre - Interview avec l'auteur Julien Bitoun », sur La Chaîne Guitare, (consulté le 14 septembre 2019)
  2. « Sonarium x Grand Palais | Pink Floyd "The Dark Side Of The Moon" | Paris », sur Nova (consulté le 14 septembre 2019)
  3. « JULIEN BITOUN TRIO - En exclusivité pour Guitar Part, le making of du nouvel album du groupe (épisode #1) », sur Guitar Part, (consulté le 14 septembre 2019)
  4. AntoineRp, « Rencontre avec Julien Bitoun », sur Danger Zone Webzine, (consulté le 15 septembre 2019)
  5. Julien Bitoun, CAMION BLANC: STRANGE BREW Pour une étude de l’Histoire du Rock, CAMION BLANC, (ISBN 9782357797093, lire en ligne)
  6. (en) Julien Bitoun, Guitars and Heroes: Mythic Guitars and Legendary Musicians, Firefly Books, (ISBN 9780228101185, lire en ligne)
  7. a et b « D'où vient la guitare ? », sur RTL.fr (consulté le 15 septembre 2019)
  8. Julien Bitoun et Michael Lang, Woodstock live: jour par jour, heure par heure, artiste par artiste, Editions Gründ, (ISBN 9782324022098, lire en ligne)
  9. (en) Julien Bitoun, Woodstock Live: 50 Years, Octopus Books, (ISBN 9781788400749, lire en ligne)
  10. « Woodstock ou barricades ? 69, c’était mieux que 68 ? », sur www.franceinter.fr (consulté le 15 septembre 2019)
  11. « Guitare Obsession - le podcast par Julien Bitoun », sur SoundCloud (consulté le 15 septembre 2019)
  12. « Sonorium », sur Sonorium (consulté le 15 septembre 2019)
  13. « Pink Floyd x Sonarium au Grand Palais : Session d'écoute sur Elipson BS50 » (consulté le 15 septembre 2019)
  14. « Guitar Fest de Julien Bitoun - Au Théâtre Rutebeuf - 16 novembre 2019 », sur www.lylo.fr (consulté le 15 septembre 2019)
  15. « ÉVÉNEMENT - Gagnez votre place pour le Guitar Fest, le 10 novembre 2018 », sur Guitar Part, (consulté le 15 septembre 2019)