Julien Baker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Baker
Julien Baker (41096346594).jpg
Julien Baker, en avril 2018.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Middle Tennessee State University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Labels
Matador Records, 6131 Records (d), Wagram MusicVoir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Sites web
Œuvres principales
Sprained Ankle (d) (), Turn Out the Lights (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Julien Rose Baker (née le [1]) est une auteure-compositrice-interprète et guitariste américaine de Memphis, Tennessee. Après des débuts dans Forrister, un groupe de rock alternatif, elle s'est lancée en solo. Son premier album, Sprained Ankle (en français, Cheville foulée), a reçu un bon accueil en 2015. Il en est de même pour son second opus, Turn Out the Lights, sorti en 2017. Elle a en outre formé le supergroupe boygenius, avec deux autres auteures-compositrices-interprètes américaines, Phoebe Bridgers et Lucy Dacus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Murfreesboro, Tennessee[2], Baker a grandi à Memphis avec ses parents. Ils ont fréquenté l’église et la foi est donc devenue très importante pour elle[3]. Elle a appris à jouer de la guitare avec celle de son père. Elle a souvent fait des reprises de Fall Out Boy[4]. Ses parents ont divorcé mais les deux ont soutenu son goût pour la musique punk[3]. Son père l'a emmenée aux concerts punk organisés par Smith7 Records, une organisation sans but lucratif à Memphis[4],[5].

Matthew Gilliam et elle ont formé un groupe de rock alternatif, Forrister en 2010. En 2015, le groupe s’appelle The Star Killers. Elle en est la chanteuse et guitariste et Gilliam en est le batteur. Le groupe se compose aussi d'Alex Creech et d'Austin Howell. Le premier joue de la basse et le second joue de la guitare rythmique[6],[7]. Lors de ses concerts avec Forrister, elle a rencontré Ryan Azada, qui l’a présentée à 6131 Records[8]. Pendant sa tournée de la côte Est en 2016, elle partage la scène avec Phoebe Bridgers[9].

Elle a fréquenté la Middle Tennessee State University. Au départ, elle étudiait l'ingénierie du son. Elle s'est ensuite dirigée vers la littérature pour être professeur de lycée[1],[4].

Elle sort le sur le label Matador Records, son second album, intitulé Turn Out the Lights[10],[11],[12].

En , le projet boygenius, un groupe formé avec Phoebe Bridgers et Lucy Dacus, est dévoilé. Trois titres sont publiés dans la foulée, dont Stay Down, sur lequel Julien Baker interprète le chant principal[13]. L'EP sort finalement en , et est bien accueilli par la critique[14].

Carrière[modifier | modifier le code]

Pendant sa première année à la Middle Tennessee State University, Baker s’est mise à écrire des chansons pour elle-même[3],[5]. Sa maquette est sortie en 2014 sur le site web Bandcamp[15]. Cette maquette est devenue son premier album Sprained Ankle le , ressorti depuis chez 6131 Records.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Sprained Ankle ()
  • Turn Out the Lights ()

EPs[modifier | modifier le code]

Julien Baker en , au Sasquatch Music Festival, dans l'état de Washington.

Singles[modifier | modifier le code]

  • Something ()
  • Sprained Ankle ()
  • Brittle Boned ()
  • Funeral Pyre ()
  • Distant Solar Systems ()

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Eileen Townsend, « Julien Baker Arrives », sur Memphis Flyer, (consulté le 30 décembre 2015)
  2. « Julien Baker on iTunes », sur iTunes (consulté le 30 décembre 2015)
  3. a b et c Roman Gokhman, « Julien Baker: The Best of What's Next », sur Paste Magazine, (consulté le 30 décembre 2015)
  4. a b et c Leigh Nordstrom, « Singer-Songwriter Julien Baker Hits New York », sur WWD, (consulté le 30 décembre 2015)
  5. a et b Gabriela Tully Claymore, « Read An Interview With Young Phenom Julien Baker And Watch Her "Sprained Ankle" Video », sur Stereogum, (consulté le 30 décembre 2015)
  6. « Forrister - Forrister », sur Tumblr (consulté le 30 décembre 2015)
  7. Olivia Ladd, « From Memphis to Murfreesboro: Musician Julien Baker Shares Her Passion », sur Sidelines, (consulté le 30 décembre 2015)
  8. David Chiu, « Julien Baker's 'Real Life' Music Tugs at the Heartstrings », sur PopMatters, (consulté le 30 décembre 2015)
  9. (en-US) « Julien Baker Closed Out Her East Coast Tour with Phoebe Bridgers & Petal to a Sold Out Crowd at NYC's Bowery Ballroom on April 27, 2016 [Zumic Review + Photos] | Zumic | Music News, Tour Dates, Ticket Presale Info, and More », Zumic,‎ (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2017)
  10. (en) « Julien Baker shines in the darkness on ‘Turn Out the Lights’ - The Boston Globe », BostonGlobe.com,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2017)
  11. (en-GB) Dave Simpson, « Julien Baker: Turn Out the Lights review – hymnal songs of a turbulent soul », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 14 décembre 2017)
  12. « Musique : Julien Baker, coup de coeur à chaudes larmes », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2017)
  13. (en) « Your Favorite Indie-Rock Cool Girls Have Formed a Supergroup », Vogue,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2018)
  14. (en-US) Rhian Daly, « Boygenius – 'Boygenius' EP review », sur NME (consulté le 20 décembre 2018)
  15. Aaron Mook, « Julien Baker - 11/10/15 », sur AbsolutePunk.net, (consulté le 30 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]