Julien Béramis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Béramis
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Julien Florent Béramis
Naissance (36 ans)
Villiers-le-Bel, Val-d'Oise, France
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession Acteur
Scénariste
Films notables Mes copines
Omar m'a tuer

Julien Béramis, né le à Villiers-le-Bel, est un acteur et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'une mère métropolitaine née en Allemagne et d'un père guadeloupéen[1], il grandit à Apremont, village de l'Oise entouré de forêts.

Depuis son enfance, Julien Béramis avait déjà l’envie de s'exprimer artistiquement et, plus précisément, de devenir acteur. Il prend ses premiers cours de théâtre à Chantilly, quand il a 6 ans. Il connaît sa première expérience devant une caméra sur le plateau du court-métrage Chapeau bas d'Hervé Lozac'h, en 1997. À 18 ans, il s’installe à Paris où il débute sa formation artistique à l'université de Nanterre Paris X, section arts du spectacle et au cours Viriot.

Au milieu des années 2000, il apparaît dans deux films composés de plusieurs courts-métrages : Paris, la métisse et Paris, je t'aime. On le voit ensuite dans des rôles secondaires dans des films signés Sylvie Ayme, Arnaud et Jean-Marie Larrieu et Roschdy Zem.

Il tourne également dans plusieurs courts-métrages, souvent des premiers rôles, comme dans : Gourgou de Sacha Chelli, Négropolitain de Gary Pierre-Victor et Nevrodrome[2] de Jim Vieille. Fin 2015, il est l’interprète de Virée, un court réalisé par Hugo Rousselin qu’il a écrit, qui se tourne en Guadeloupe. Dans ce film, il aborde les thèmes du deuil, de la métaphysique et de l’initiation.

Il aborde le théâtre avec des pièces comme Les Nègres[3] de Jean Genet, Vénus de Suzan-Lori Parks[4]. ou ConaCrika[5] de Facinet. Elsa Wolliaston, danseuse et chorégraphe de danse afro-contemporaine, lui propose en 2007, un rôle dans l’une de ses créations Les amants avec la danseuse Sandra Moens.

En 2013, il crée NOO MAAD[6], un groupe de beat n'word, exploration musicale à la rencontre de plusieurs courants tels que, le trip hop, l'électro ambiant et l'abstract hip-hop. En 2014, le groupe se produit à plusieurs reprises sur scène.

En 2019, il interprète le premier rôle masculin, auprès de Sonia Rolland et Béatrice de La Boulaye, dans la série Tropiques criminels tournée en Martinique pour France 2[7] et diffusée en première partie de soirée le vendredi à partir de [8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Chapeau bas d'Hervé Lozac'h : le petit garçon témoin
  • 2007 : Gourgou de Sacha Chelli : Kenji
  • 2007 : Mimiques de Dominique Rocher : l’homme n°1
  • 2008 : Accident sur la voie ferrée[9] de Mathieu Lalande : Pierre
  • 2008 : Ceci n’est pas un film de Dominique Rocher : Simon
  • 2008 : Adrénaline de Gilles Guerraz : Léo
  • 2009 : Négropolitain de Gary Pierre-Victor : Carl
  • 2009 : Haiku de Morgan S. Dalibert, Mathieu Lalande, Thibault Mombellet et Dominique Rocher
  • 2009 : Take Me To The Water de Jim Vieille : Clifford (+voix)
  • 2012 : AfterGlow de Baff Akoto : Piano
  • 2014 : Nevrodrome de Jim Vieille : Jules
  • 2014 : Pays rêvé, pays réel de Hugo Rousselin
  • 2015 : Madame Cléante n’ira pas au cimetière de Pamela Valera : Emmanuel
  • 2015 : Virée de Hugo Rousselin : Isaac

Scénarios – Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Mimiques de Dominique Rocher
  • 2008 : Ceci n’est pas un film de Dominique Rocher
  • 2008 : Adrénaline de Gilles Guerraz
  • 2015 : Virée de Hugo Rousselin

Voix[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Clip Vidéo[modifier | modifier le code]

Voix série animée[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Dragons et Princesses, 10 épisodes de Michel Ocelot : le garçon
    • L’élue de la ville d’or
    • Le garçon qui ne mentait jamais
    • La maitresse des monstres
    • Le loup-garou
    • Le pont du petit cordonnier
    • Le mousse et sa chatte
    • L’écolier sorcier
    • Garçon Tam-Tam
    • Ti-Jean et la belle-sans-connaître
    • Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]