Julien-Michel Menant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 8 février 2020 à 15:33 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Julien-Michel Menant
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Maîtres
Distinction

Julien-Michel Menant est un sculpteur français, lauréat du Second grand prix de Rome en 1909.

Sa vie

Julien-Michel Menant est né le à Château en Saône-et-Loire, où son père était agent de change.

Après des études secondaires au Collège de Juilly, il est admis à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il est l’élève de Jules Coutan et de Louis-Ernest Barrias.

Après une première tentative infructueuse en 1908, il obtient, en 1909, le deuxième second grand prix de Rome, remporté cette année-là, par Félix Benneteau-Desgrois[1].

Il épouse, le , en l’église Saint-François-Xavier à Paris, Germaine Coutan, la fille de Jules Coutan[2].

Il est mort pour la France le à Neuville-Saint-Vaast au début de la Première Guerre mondiale et est enterré au cimetière du Père-Lachaise (26e division) en 1920.

Ses œuvres

Apollon secourant Hyacinthe
  • "Vénus sauve Hélène de la mort" : bas-relief en plâtre représentant une scène legendaire, daté de 1909 ; il est conservé au musée de Mâcon[3] ;
  • "Apollon secourant Hyacinthe" : marbre blanc dans le parc municipal Henri Barbusse à Issy-les-Moulineaux, non daté.

Sources

Son beau-père, Jules Coutan, a publié, en 1924, une notice sur Julien-Michel Menant, écrite pour le Livre d'or du Collège de Juilly [4] avec un avant propos de sa mère, Julia Menant (Non consultée).

Références