Julien-Léopold Lobin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julien-Léopold Lobin
Biographie
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Tours
Nationalité
Activités

Julien-Léopold Lobin, né à Loches le , et mort à Tours le , est un peintre et vitrailliste français.

Il est le père du vitrailliste Lucien-Léopold Lobin, qui a repris l'atelier Lobin à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien-Léopold Lobin est entré en 1838 dans l'atelier de Charles de Steuben. Il travaille en 1841 à Rome d'où il a ramené un tableau, Une famille de Pifferari au repos, présenté au Salon de 1842.

L'atelier Lobin a été établi à Tours, rue des Ursulines, en 1848. Il a réalisé des vitraux pour plus de 650 églises en 16 années de production.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Guédan, Histoire de Bazoches, Paris, Bazoches, 1899, p. 9.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Jean-Jacques Bourassé, J.-Léopold Lobin, peintre d'histoire, directeur de la manufacture de vitraux peints de Tours. Notice biographique, imprimerie de J. Bouserez, Tours, 1864 (en ligne)
  • L. Lhuillier, « La famille Lobin et la peinture sur verre en Touraine », in Bulletin de la Société archéologique de Touraine, tome 9, 1892, p. 97-110 (en ligne)