Julie Wolkenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julie Wolkenstein
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
(52-53 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Julie Poirot-DelpechVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Poirot-Delpech, Wolkenstein (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Autres informations
Genre artistique
Distinctions
Julie Wolkenstein lors d'un colloque en mai 2019 à l'université Diderot (Paris).jpg

Julie Wolkenstein, née Julie Poirot-Delpech en à Paris, est une écrivaine française. Elle est la fille de l'académicien Bertrand Poirot-Delpech et, par sa mère, la petite-fille de l'industriel français Maurice Jordan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie Wolkenstein enseigne la littérature comparée à l'Université de Caen. Elle a écrit une thèse sur Henry James.

En 2014, elle fait partie avec Camille Morineau du groupe de femmes qui fonde Aware (Archives of Women Artists, Research and Exhibitions), dont l'objectif est de réhabiliter les artistes femmes dans l'histoire de l'art[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais et traductions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L’équipe — AWARE Women artists / Femmes artistes », AWARE Women artists / Femmes artistes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Prix Ève-Delacroix sur le site de l'Académie française.
  3. Alexandra Morardet, « Happy End », sur Échappées culturelles, ARTE, .
  4. Nathalie Crom, « L'Excuse - livre de Julie Wolkenstein. », sur Télérama no 3066, .
  5. Raphaëlle Leyris, « Julie Wolkenstein, la fille de Saint-Pair », sur Le Monde, .
  6. Didier Jacob, « Faut-il retraduire les chefs-d'œuvre ? », sur nouvelobs.com, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]