Julie Reisserová

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julie Reisserová
Julie Reisserova 1931.jpg

Julie Reisserová en 1931

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genre artistique

Julie Reisserová née Kühnlova (, Prague) est une poète, chef d'orchestre, compositrice et critique musicale tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie Reisserová nait à Prague en 1888. Elle étudie le piano avec Adolf Mikeš et le chant dramatique avec Richard Figar. Elle étudie de 1919 à 1921 la composition à Prague avec Josef Bohuslav Foerster. Elle poursuit ses études à Bern avec Ernst Hohlfeld. Elle suit également des cours de drirection d'orchestre à Paris avec Albert Roussel et Nadia Boulanger.

Elle se marie en 1921 avec le diplomate tchèque John Reisser et part avec lui en Suisse (1921-1929), à Belgrade (1930-1933) et à Copenhague (1933-1936). Elle continue pendant ce temps sa carrière de compositeur. Ses œuvres sont jouées à Berne, Paris, Genève, Copenhague et Philadelphie[1].

Reisserová traduit en tchèque Le testament de la tante Caroline, une opérette d'Albert Roussel sur un livret de Nino (Michel Veber). La première a lieu le à Olomouc — une représentation a lieu le à Prague[2],[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

  • Suite pour orchestre, 1928
  • Maritimo Pastorale pour orchestre, 1933
  • Early spring, 1936

Musique pour piano[modifier | modifier le code]

  • Esquisses, pour piano seul
  • Musikforlag, 1935
  • Deux Allegros

Musique vocale[modifier | modifier le code]

  • Marche, cycle avec orchestre, piano, 1934
  • Sous la neige (sous la neige), 1936 - cycle avec piano sur des poésies chinoises
  • Gala Day, pour chœur de femmes 1936, dédié à Františka Plamínková

Reisserová publie aussi en 1934 un recueil de poèmes, In Margin Vitae, contenant des poèmes écrits en tchèque, allemand, français et anglais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sir George Grove et Eric Blom, Grove's dictionary of music and musicians: Volume 7, (lire en ligne)
  2. (en)(cs) Programme de l'opéra de Prague, Opéra de prague, (lire en ligne), p. 35
  3. (cs) Závada, Vilém, « Skladatelka Julie Reisserová o sobe (Compositrice Julie Reisserová) », Rozpravy Aventina, vol. 7, no 6,‎ , p. 34–35 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]