Julie Gibson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julie Gibson
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Gladys Camille Sorey
Naissance
Ephrata, Comté de Grant, Washington
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 106 ans)
Los Angeles, États-Unis
Profession Actrice

Julie Gibson, née Gladys Camille Sorey[1] le [1] à Ephrata dans le comté de Grant dans l'État américain de Washington[2] et morte le à Los Angeles, est une actrice américaine qui a connu une carrière prolifique au cinéma dans les années 1940.

Elle était la doyenne des actrices américaines et, ce faisant, l'une des dernières témoins de l'Âge d'or d'Hollywood, avec Olivia de Havilland et Baby Peggy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gladys Camille Sorey est née le à Ephrata dans l'État de Washington. Elle est la fille de Grover Cleveland Sorey et de Maude M. Peregrine[1]. Dans les années 1930, elle se fit d'abord connaître dans l'orchestre de Jimmy Grier, d'où elle avait adopté le nom Julie Grier. Elle débuta à Hollywood en 1941 dans un film où elle tenait un petit rôle. Puis elle commença à enchaîner les films. Elle fut nommée la reine du rodéo Roundup de Lewiston (Idaho) en 1944 (1944 Lewiston Roundup queen)[3],[4].

Dans les années 1950, la carrière de Julie Gibson a été reléguée au rang de second rôle au cinéma et à la télévision. Dans les années 1960, elle a été superviseure du dialogue dans deux douzaines d'épisodes de la série télévisée Family Affair. Elle a également travaillé comme coach d'accent pour aider les acteurs de films à parler de manière appropriée pour le fond de leurs personnages. Julie Gibson a également doublé la voix de Betty Hutton et Diana Lynn dans certains films. Elle est également allée en Europe et a fourni des voix anglaises pour des stars étrangères dans les films italiens et français.

Julie Gibson est morte dans son sommeil à North Hollywood le , à l'âge de 106 ans[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Parolière[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Par son acte de naissance dans le comté de Grant (Washington). Sur le site de généalogie Ancestry.
  2. (en) « Certificat d'immigration à New York de Julie Gibson en 1953 », sur FamilySearch, (consulté le 15 septembre 2017)
  3. (en) « Laura LaPlante Ingram's come a long way since her days delivering the trib by pony », sur The Lewiston Tribune, (consulté le 8 novembre 2017)
  4. (en) « Lewiston Roundup Royalty », sur Lewiston Roundup (consulté le 8 novembre 2017)
  5. (en) « Julie Gibson, Singer in 'The Feminine Touch' and 'Hail the Conquering Hero,' Dies at 106 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 17 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]