Julie Delporte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delporte.
Julie Delporte
Julie Delporte - Salon du livre de Québec.jpg
Julie Delporte en 2018
Biographie
Naissance
Nationalité
Autres informations
Site web

Julie Delporte, née à Saint-Malo (France) en 1983, est une auteure de bande dessinée et une illustratrice d'origine française. Elle vit à Montréal, au Canada[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2005, Julie Delporte quitte la France et part s'installer à Montréal[3]. Elle commence alors à publier des bandes dessinées et des livres pour enfants. Elle cofonde les ateliers de la Maison de la bande dessinée de Montréal[4] et le festival de création les 48 heures de la bande dessinée de Montréal[5],[6]. En 2011, elle est pensionnaire pour une année du Centre d'étude de la bande dessinée (en) (en anglais : Center for Cartoon Studies (CCS)) à Hartford dans le Vermont[1]. Elle revendique l'influence de l'illustratrice belge Dominique Goblet[7]. Elle s'est fait connaître avec la publication de Je suis un raton laveur, aux Éditions La courte échelle[8].

Libraire à Montréal, elle anime jusqu'en 2017 une émission radio intitulée Dans ta bulle sur la bande dessinée, sur la radio de l'UQAM, CHOQ.FM[9]. Elle est la fondatrice, avec Rosalie Lavoie, Catherine Ocelot, Marie Saur et David Turgeon de la revue Tristesse, dont le premier numéro est sorti en novembre 2017[10] et le second en mai 2018.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « CCS Fellow: Julie Delporte », sur le site du Centre d'étude de la bande dessinée (en), (consulté le 6 juillet 2016).
  2. « Exhibitors: Julie Delporte », torontocomics.com
  3. « Contributors: Julie Delporte », comicsaspoetry.com
  4. « Maison de la bande dessinée de Montréal », sur atelier.aencre.org
  5. « Les 48 heures de la bande dessinée de Montréal », sur 48h.aencre.org
  6. Fabien Deglise, « Les 48 heures de la BD à Montréal », Le Devoir,‎ (ISSN 0319-0722, lire en ligne)
  7. (en) James Sturm, « Exit Interview: Julie Delporte », The Schultz Blog, sur le site du Centre d'étude de la bande dessinée (en), (consulté le 6 juillet 2016).
  8. bdmetrique, « Julie Delporte bicéphale », sur Bdmétrique (consulté le 22 avril 2016)
  9. « Dans ta bulle! », sur www.choq.ca (consulté le 2 mai 2018)
  10. « La direction change dans plusieurs magazines de création littéraire au Québec », sur Le Devoir, (consulté le 1er mai 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]