Julie Crenn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julie Crenn
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (39 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Bernard Lafargue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Julie Crenn est critique d'art (membre de l'AICA) et commissaire d'exposition indépendante française [1] née le . Elle est notamment connue pour le projet international Herstory[2] qu'elle mène en collaboration avec l'artiste Pascal Lièvre à la Maison des arts de Malakoff (2017), puis au Cube - Independant art room à Rabat (2018), et pour lequel a été créée une chaîne youtube[3].

Depuis 2018, Julie Crenn est commissaire associée à la programmation du Transpalette - Centre d'art contemporain de Bourges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie Crenn est docteure en histoire de l'art. Elle a tout d'abord obtenu un master à l' Université Rennes-II durant lequel elle a travaillé sur l'oeuvre de Frida Kahlo sous la direction d'Elvan Zabunyan, puis a ensuite soutenu sa thèse sur les pratiques textiles contemporaines sous la direction de Bertrand Lafargue et de Sylviane Leprun à l'Université Bordeaux 3 [4]. Elle a déclaré que la découverte de Frida Kahlo a été son premier rapport à la représentation des minorités culturelles et des femmes[5]. Cette découverte l'a conduite à écrire un article dans la revue CLIO et est à l'origine de son engagement auprès d'artistes contemporaines critiques telles que Giulia Andreani[6].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Tracés. Galerie Lot10, Bruxelles.
  • 2014 : Silent Faces. Galerie 22m48, Paris.
  • 2014 : Sans tambour ni trompettes, cent ans de guerre. La Graineterie, Houilles.
  • 2015 : Furiosités. Galerie Frédéric Lacroix, Paris.
  • 2015 : Peindre, dit-elle. avec Annabelle Ténèze. Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart[7].
  • 2015 : Où poser la tête ? - FRAC Réunion, Piton-saint-Leu.
  • 2016 : Dogs from Hell. Galerie Patricia Dorfmann, Paris
  • 2016 : Par les lueurs. FRAC Aquitaine, Bordeaux.
  • 2017 : Agir dans son lieu. Galerie Duchamp - Centre d'art contemporain d'Yvetot.
  • 2017 : Herstory, en collaboration avec Pascal Lièvre, Maison des arts de Malakoff.
  • 2017 : En toute modestie - Archipel Di Rosa. MIAM, Sète.
  • 2017 : Digérer le monde. Musée d'art contemporain de Rochechouart.
  • 2017 : Tous, des sang-mêlés. Co-commissariat Julie Crenn & Frank Lamy. MAC VAL, Vitry-sur-Seine.
  • 2017 : Où poser la tête ? - Galerie Dukan, Spinnerei, Leipzig.
  • 2017 : Traversées ren@rdes. Co-commissariat : Erik Noulette, Damien Sausset, Nadège Piton et Julie Crenn. Transpalette - Centre d'art contemporain de Bourges.
  • 2017 : I am what I am, Ici Gallery, Paris.
  • 2018 : White blood, blue night. CAC Le Traverse, Alfortville.
  • 2018 : Agir dans son lieu, Résidence des artistes- Les Arques[8].
  • 2018 : Herstory, en collaboration avec Pascal Lièvre, Le Cube - independant art room, Maroc[9].
  • 2018 : Jerôme Zonder & Roberta Marrero. Transpalette - Centre d'art contemporain de Bourges.
  • 2018 : Sylvie Fanchon – jemappellecortana. Un dialogue avec la collection du Frac Franche-Comté. Co-commissariat : Julie Crenn & Sylvie Zavatta. FRAC Franche Comté, Besançon.
  • 2018 : SOFT POWER. Transpalette, Bourges.
  • 2018 : SANS TAMBOUR NI TROMPETTE – Cent ans de guerres [Chap.5]. Faux Mouvement, Metz.
  • 2018 : QUEPUISJEFAIREPOURVOUSAIDER – Exposition monographique de l’œuvre de Sylvie Fanchon. Espace Art Concret, Mouans-Sartoux.
  • 2019 : CORALINE DE CHIARA – Echoes. Galerie Claire Gastaud, Clermont-Ferrand.
  • 2019 : MYRIAM MECHITA – Je cherche des diamants dans la boue. Transpalette, Bourges.
  • 2019 : HERstory – Paroles Féministes. MAC VAL, Vitry-sur-Seine.
  • 2019 : HERstory – Paroles Féministes. Synesthésie, Saint Denis.
  • 2019 : ONE WAY OR ANOTHER. La Box, Bourges.
  • 2019 : DISSIDENT.E.S / Noel Dolla & Delphine Trouche. Transpalette, Bourges.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Julie Crenn, curatrice, exposition "Sans tambour ni trompette, cent ans de guerres" », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 8 septembre 2018)
  2. « «HERstory», plateforme pour une parole féministe », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 septembre 2018)
  3. « HER story », sur YouTube (consulté le 8 septembre 2018)
  4. « Arts textiles contemporains : quêtes de pertinences culturelles », sur www.theses.fr (consulté le 8 septembre 2018)
  5. « Julie Crenn, critique d’art et commissaire d’exposition », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 8 septembre 2018)
  6. Julie Crenn, « Ahora que Estas Pelona. Frida Kahlo : l’Ambigüité du genre », Clio, no 36,‎ , p. 191–201 (ISSN 1252-7017 et 1777-5299, DOI 10.4000/clio.10836, lire en ligne, consulté le 8 septembre 2018)
  7. « Peindre, dit-elle, Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart - pointcontemporain », sur pointcontemporain.com (consulté le 8 septembre 2018)
  8. J.-Paul Raymond, « Julie Crenn et le monde rural vu par les artistes », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 septembre 2018)
  9. Lesinfos.ma, « HERstory, exposition et rencontres autour des femmes artistes sur la scène marocaine et étrangère », sur www.lesinfos.ma (consulté le 8 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]