Julian Wright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Julian Wright
Image illustrative de l’article Julian Wright
Fiche d’identité
Nom complet Julian Emil-Jamaal Wright
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
Chicago Heights, Illinois
Taille 2,03 m (6 8)
Poids 102 kg (224 lb)
Surnom Juju
Situation en club
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
Jayhawks du Kansas
Draft de la NBA
Année 2007
Position 13e
Franchise Hornets de La Nouvelle-Orléans
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014
2015
2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Raptors de Toronto
Toros d'Austin
Maccabi Rishon LeZion
Krasnye Krylya Samara
Panathinaïkos
Bnei Herzliya
Cangrejeros de Santurce
Dolomiti Energia Trento
Trabzonspor
Pallacanestro Reggiana
Levallois Metropolitans
4,3
4,4
3,8
3,6
15,1
-
-
-
-
-
-
-
-
13,5

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Julian Emil-Jamaal Wright (né le , à Chicago Heights, Illinois) est un joueur américain de basket-ball. Il a joué au niveau universitaire pour les Jayhawks du Kansas pendant les saisons 2005-2006 et 2006-2007 avant d'être sélectionné en treizième position lors de la draft 2007 de la NBA par le club des Hornets de La Nouvelle-Orléans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 11 août 2010, il part aux Raptors de Toronto en échange de Marco Belinelli[1].

Wright rejoint les Levallois Metropolitans à l'intersaison 2018[2]. Il réalise un très bon début de saison : meilleur marqueur, rebondeur et intercepteur de l'équipe, il est sélectionné dans le cinq majeur du All-Star Game LNB 2018. Néanmoins en février 2019, Wright annonce qu'il ne rejouera plus pour Levallois et le club commence une procédure de licenciement à son encontre[3]. Wright accuse le club de ne pas avoir honoré sa promesse de payer les frais de scolarité de sa fille dans une école internationale à Paris alors que le club considère qu'il ne devait verser qu'une partie de ces frais[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]