Julian Klaczko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julian Klaczko
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre de la diète de Galicie et Lodomérie (d)
Membre de la Chambre des députés (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
CracovieVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction

Julian Klaczko, né le à Vilnius et mort le à Cracovie, est un critique littéraire et historien polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à Königsberg et à Heidelberg et obtient un diplôme de docteur en philosophie.

Il collabore quelque temps à la Deutsche Zeitung.

Il arrive à Paris en 1849 où il entreprend des études littéraires et historiques.

Grace à Eugène Schneider il accède à la bibliothèque du Palais Bourbon.

En février 1870, il part pour Genève; appelé par le comte de Beust il accède au poste de conseiller aulique au ministère des affaires étrangères (Autriche).

Il défend depuis Vienne les intérêts de la Pologne, mais aussi ceux de la France, sa seconde patrie.

Après la guerre, Klaczko est gravement malade, il passe quelques années en Italie, puis en 1875 revient à Paris[1]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Une annexion d’autrefois - L’union de la Pologne et de la Lithuanie, Librairie du Luxembourg, Paris, 1869
  • Deux chanceliers : le prince Gortchakof et le prince de Bismarck, 1876
  • Souvenirs d'un Sibérien, traduits du polonais et présentés par Julian Klaczko, 1870

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]