Julian Fontana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant polonais
Cet article est une ébauche concernant un musicien polonais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Julian Fontana

Julian Fontana ou Jules Fontana, né en 1810 à Varsovie et mort en 1869 à Paris, est un pianiste et compositeur polonais, ami et, pendant quelques années (1836-1841), assistant de Frédéric Chopin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille italienne installée en Pologne au XVIIIème siècle[1], il est élève du lycée de Varsovie, où enseigne Nicolas Chopin, puis étudie le droit à l'université de Varsovie, tout en suivant les cours de Joseph Elsner au Conservatoire, en même temps que Frédéric Chopin.

Il quitte le royaume de Pologne après l'échec de l'insurrection de 1830-1831, à laquelle il a participé, et s'installe successivement à Hambourg, à Paris (1832), à Londres (1833-1835), à Paris (1835-1844), à Cuba et aux Etats-Unis (1844-1851), puis de nouveau à Paris jusqu'à sa mort.

Durant les années 1835-1841, il est proche de Chopin ; pendant que celui-ci est à Majorque avec George Sand (1838-1839), Julian Fontana assure les relations avec les éditeurs de musique ; par la suite, Chopin l'introduit dans le salon de George Sand et lui dédie plusieurs de ses oeuvres.

Il est inhumé au cimetière Montmartre dans un tombeau collectif d'exilés polonais, sous le nom de « Jules Fontana ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice du NIFC

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Notice biographique (en polonais) sur le site du Narodowy Instytut Fryderyka Chopina (NIFC) [cette page donne 1865 comme année de décès, mais le tombeau indique bien 1869]