Juliaan Lampens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Juliaan Lampens
Présentation
Naissance
De Pinte
Décès (à 93 ans)
Gand
Nationalité Belge
Mouvement Brutalisme
Œuvre
Réalisations Chapelle de pèlerinage Notre-Dame de Kerselare,
Maison Van Wassenhove,
bibliothèque publique d'Eke

Juliaan Lampens, né en 1926 à De Pinte près de Gand[1] et mort le à Gand, est un architecte brutaliste belge des années 1960 et 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à Gand, Juliaan Lampens s'installe en 1950 comme architecte à Eke, section de la commune belge de Nazareth, dans la province de Flandre-Orientale[2].

Alors qu'il était un architecte traditionnel durant les premières années de sa carrière, la visite de l'Exposition universelle de 1958 à Bruxelles l'amène à tourner le dos aux formes architecturales du passé et à se tourner vers le brutalisme et le béton dans la lignée de Le Corbusier et de Mies van der Rohe[2].

Juliaan Lampens devient en 1974 professeur à l'institut supérieur d'architecture Saint-Luc à Gand, et professeur extraordinaire en 1985[2].

Il meurt à Gand à l'âge de 93 ans[3].

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1960 Maison personnelle de Juliaan Lampens[4],[5]
  • 1966 Chapelle de pèlerinage Notre-Dame de Kerselare à Audenarde (Kerzelare 98 à Edelare, avec Rutger Langaskens)[6],[7],[8]
  • 1970 Bibliothèque publique d'Eke (Steenweg 88, Eke, Nazareth)[10]
  • 1990 Maison Lampens-Dierick à Gavere[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]