Julia (film, 2008)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film dÉrick Zonca. Pour le film de Fred Zinnemann, voir Julia.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Julia.
Julia
Réalisation Érick Zonca
Scénario Érick Zonca, Aude Py, Roger Bohbot et Michael Collins
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame, thriller
Durée 138 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Julia est un film français d'Érick Zonca sorti en 2008.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Julia est une femme à la dérive, alcoolique et solitaire. Ses seuls contacts sociaux sont les réunions des alcooliques anonymes, auxquelles elle se rend sans conviction, et les hommes d'un soir, aussitôt oubliés dès l'ébriété dissipée. Après qu'elle a été renvoyée de son travail, elle se retrouve endettée et sans ressources.

Elle accepte alors la proposition d'Elena, une autre âme égarée, de l'aider à kidnapper le fils qui lui a été retiré pour être confié à son grand-père. Quand elle s'aperçoit qu'Elena n'a pas l'argent promis, elle enlève seule l'enfant pour réclamer une rançon au grand-père, un riche industriel.

De drame sentimental, le film se transforme alors en road movie. Julia se lance dans un périple, tant géographique qu'intérieur, qui la mènera de Los Angeles à Tijuana. Lorsque le garçonnet, pour lequel elle n'a manifesté jusque là aucune tendresse, est enlevé par des ravisseurs mexicains, elle fait tout pour le retrouver... quoi qu'il doive lui en coûter.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Érick Zonca réalise Julia plus de 10 ans après le succès de La Vie rêvée des anges, son film précédent. Julia est en grande partie inspiré de Gloria (1980) de John Cassavetes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[1])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Alterego75.fr, consulté le 2 juin 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]