Jules Voisin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jules Voisin
Portrait de Jules Voisin
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Le MansVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession MédecinVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Chevalier de la Légion d'honneur‎ (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jules Aristide Voisin, né au Mans le et mort à Paris en [1], est un médecin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur Jules Voisin. Note holographe signée
Jules Vosin par Gabrielle Poynot.

Fils de Benjamin Voisin (médecin au Mans) et d'Anne-Louise Lebailleur, il est docteur en médecine après voir été interne en médecine et en chirurgie des hôpitaux de Paris.

Il est vice-président de la Société de pathologie comparée. Il a été président de la Société médico-psychologique (1899), vice-président de la Société d'hypnologie et de psychologie (1906), et président du deuxième Congrès d'hypnologie organisé à l'occasion de l'Exposition universelle (1900).

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur (1909)[2]

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Contribution à l'étude des arthropathies syphilitiques, Paris, Adrien Delahaye, 1875, disponible sur Gallica.
  • L'idiotie : hérédité et dégénérescence mentale, psychologie et éducation de l'idiot, [leçons professées à l'hospice de la Salpêtrière], F. Alcan, Paris, 1893, disponible sur Gallica.
  • L'épilepsie, F. Alcan, Paris, 1897, disponible sur Gallica.
Préface
  • Princesse Maria Lubomirska (1873-1934), Les préjugés sur la folie, Bloud, Paris, 1908, disponible sur Gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Enterrement le 13 avril 1920 au cimetière de Torcy (Seine-et-Marne), notice Léonore.
  2. Notice, base Léonore, consultée en ligne le 20.03.16.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]