Jules Richard (industriel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard et Jules Richard.
Stéréoscope « Vérascope Richard », avec une plaque stéréoscopique 45 x 107 mm (début XXe siècle)
Action de la SA des Ets. Jules Richard en date du 30 juin 1928

Jules Richard (19 décembre 1848 - 18 juin 1930) est un industriel français, constructeur d'appareils photographiques stéréoscopiques et d'instruments scientifiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après trois ans d'apprentissage chez l'horloger monsieur Collin, Jules Richard devint technicien dans l'administration des télégraphes. Succédant à son père en 1871, il devint industriel, spécialisé dans la construction d'appareils scientifiques de précision.


Le Vérascope Richard[modifier | modifier le code]

Appareil stéréoscopique "Vérascope 40", produit par les Ets Jules Richard de 1939 à 1967

Jules Richard s'est particulièrement illustré dans la construction d'appareils stéréoscopiques à plaques, à pellicules et même à films, et des stéréoscopes correspondants.

Au cours de la dernière décennie du XIXe siècle, il créa son « Vérascope », appareil entièrement métallique, dans les formats 6 x 13 cm et 45 x 107 mm. En 1913, il mit en fabrication l'« Homéos », premier appareil stéréoscopique à film 35 mm, en format 24 x 18 mm.

Il a édité en très grand nombre des plaques stéréoscopiques prises sur les champs de batailles et dans les tranchées de la Première Guerre mondiale.

Fondation et école Jules Richard[modifier | modifier le code]

Jules Richard a créé en 1923, par contrat avec la ville de Paris, une fondation et une école portant son nom, aujourd’hui Lycée technologique privé Jules Richard, établissement privé, polyvalent et gratuit.

Entreprise Jules Richard[modifier | modifier le code]

Jules Richard succède à son père à la tête de la société Richard Frères qui devient ensuite la société Jules Richard. Elle s'appelle actuellement JRI Maxant depuis 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]