Jules Pruvost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jules Pruvost, né le à Allouagne et mort le dans ce même village, est un dirigeant syndical français du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules Pruvost est né dans une famille de cafetier à Allouagne. Avec un collègue, Jules Catoire, il est le fondateur le 17 juin 1923, dans l'arrière-salle du café "L'Espérance", tenu par ses parents, du tout nouveau "Syndicat libre des mineurs", qui se heurte aux pressions des houillères auprès de l'Evéché. Le "Syndicat libre des mineurs" est fondé officiellement par lui avec quatre autres mineurs, lors d'une retraite à Wardrecques[1], qui décident de lancer une section après avoir écouté Jules Catoire leur présenter les buts et l'intérêt du syndicat chrétien. En décembre, Jules Pruvost en est élu secrétaire général[1].

Le "Syndicat libre des mineurs" sera dès 1924 membre fondateur de la Fédération Française des Syndicats Professionnels des Mineurs, animée par Henri Meck, qui a travaillé à l'implantation de la CFTC au sein des houillères de Lorraine[2] et devient le pilier de CFTC la région du Nord, avec de fortes personnalités comme Jules Pruvost, Louis Delaby et Louis Beugniez[3]. En 1925, la fédération CFTC de Lens est créée, Jules Pruvost devient permanent syndical.

Pendant la Seconde Guerre mondiale Jules Pruvost entre dans la résistance et s'occupe d'une filière qui prend en charge les aviateurs alliés[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bruno Béthouart, Des syndicalistes chrétiens en politique (1944-1962): De la libération à la Ve République, Presses Univ. Septentrion, coll. « Histoire et civilisations », , 323 p. (ISBN 978-2-859-39579-7, lire en ligne)
  2. Pierre Pierrard, Les laïcs dans l'Eglise de France: XIXe-XXe siècle, Editions de l'Atelier, (ISBN 9782708225633, lire en ligne)
  3. « La naissance du syndicalisme chrétien dans le Pas-de-Calais (1913-1939) », Le Mouvement social, no 174,‎ , p. 75-95 (ISSN 0027-2671, lire en ligne)
  4. Caudron André, « Démocrates chrétiens de la région du Nord dans la Résistance », Revue du Nord, vol. 60, no 238,‎ juillet- septembre 1978, p. 589-628 (DOI 10.3406/rnord.1978.3518, lire en ligne [PDF])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]