Jules Pendariès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jules Pendariès
Villeurbanne - Répit du Travailleur - signature Jules Pendariès.JPG
Naissance
Décès
Nom de naissance
Jean Jules Pendariès
Nationalité
Activité
Formation
signature de Jules Pendariès
signature

Jules Pendariès, né Jean Jules Pendariès le 29 mars 1862[1] à Carmaux et mort en 1933, est un sculpteur Français.

Il est connu pour ses sculptures qui mettent en scène la classe ouvrière et les paysans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules Pendariès est né à Carmaux en 1862. Son œuvre est très probablement marqué par ce site industriel, connu pour avoir été le lieu de grèves importantes en 1892[2]. grandit à Cordes, et entre à l'École des beaux-arts de Toulouse avec l'aide de la commune. Puis, il s'installe à Paris. Il expose vers 1885 dans les Salons parisiens où il est récompensé en 1891. Il envoie Le Répit[3], dit aussi Le Répit du Travailleur au Salon de 1907. Le marbre, taillé en 1925, est érigé sur l'esplanade Roger-Linet à Paris.

Une autre version, dite Le Répit de l'Agriculteur, est situé au pied des Gratte-Ciel de Villeurbanne (Rhône).

En 1918, la mairie de Podensac (Gironde) lui commande des groupes en bronze pour compléter le Monument aux morts de 1870 de la ville[4],[5].

Pendant huit années, le ministre des Beaux-arts lui confie la restauration d'une quarantaine de statues mythologiques du parc de Saint-Cloud pour l'exposition des beaux-arts de 1925.

La mairie du 18e arrondissement de Paris abrite son groupe en marbre du Paysan, représentant un paysan et sa fille.

Charles Portal décrit ainsi son œuvre : « La sculpture de Jules Pendariès, inspirée souvent par un sentiment de tristesse bien rendu, est des plus honorables.[réf. nécessaire] »

Le Centre culturel de Carmaux, sa ville natale, lui a dédié une salle d'exposition où est conservé son Mineur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :