Jules Laure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jules Laure
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean François Jules Hyacinthe Laure, né à Grenoble le [1] et mort le dans le 10e arrondissement de Paris[2], est un artiste-peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d’Ingres, Jules Laure est un habitué des Salons de peinture où il présente ses portraits. Peintre d'histoire, il est au sommet de sa carrière sous Louis-Philippe Ier pour lequel il peint en 1837 Charlemagne, entouré de ses principaux officiers, reçoit Alcuin, copie réduite d'un plafond de Jean-Victor Schnetz au musée du Louvre, destiné au Musée de l'Histoire de France à Versailles.

Comme d’autres artistes, il peint autant de représentations religieuses, comme Laissez venir à moi les petits enfants, que des portraits féminins tels que la Jeune femme au bord de l’eau.

Sources[modifier | modifier le code]

Béatrice Fontanel et Daniel Wolfromm, Quand les artistes peignaient l’histoire de France, De Vercingétorix à 1918, Seuil, Paris, 2002.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de l'Isère, état-civil numérisé de Grenoble, acte de naissance no 627 de l'année 1806. Il est le fils d'un agent forestier de la Marine.
  2. Archives de Paris, état-civil numérisé du 10e arrondissement, décès de l'année 1861, acte no 1264. Le Peintre d'histoire meurt célibataire au no 200 rue du Faubourg-Saint-Denis où il était hospitalisé dans la Maison de santé du docteur Dubois.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :