Jules-Joseph-Guillaume Bourdet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur la paronymie Cet article possède des paronymes, voir Joseph-Émile Bourdais et Jules Bourdais.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourdet.
Jules-Joseph-Guillaume Bourdet
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Maître

Jules-Joseph-Guillaume Bourdet, né en 1799 à Paris, et mort dans la même ville le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Attribué à Jules Bourdet, Les Trois Grâces (1832), œuvre non sourcée, localisation inconnue.

Jules Bourdet est l'élève du baron Gros[1]. Il a exposé au Salon de Paris en 1833, 1840 et 1849[1]. Il exposa également au salon de Lille de 1825. En dépit de l'aide de certains de ses amis, il a été réduit à la misère et même à la mendicité, après avoir vendu tous ses biens pour financer sa consommation d'alcool[1]. Il est mort le à Paris[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Jules-Joseph-Guillaume Bourdet », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]