Jules Grison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grison.

Jean-Baptiste Jules Grison, né le à Château-Porcien (département des Ardennes) et décédé le à Reims, est un organiste et compositeur français.

Notes biographiques[modifier | modifier le code]

Son père, Charles Rémi Grison était organiste dans sa ville natale. Jules Grison commence ses études musicales et l'étude de l’orgue avec Étienne Robert (1816-1896) à la maîtrise de la cathédrale de Reims. En 1864, à l’âge de 21 ans, il lui succède, par concours, comme organiste, poste qu’il tient jusqu’à sa mort, faisant sonner le grand orgue reconstruit par John Abbey et achevé en 1849.

Très apprécié comme concertiste et improvisateur, il fit plusieurs tournées en France, en Belgique et en Angleterre où il fut fait membre honoraire du Royal College of Organists de Londres.

Œuvres pour orgue[modifier | modifier le code]

1re Collection de pièces d’orgue, en 8 livraisons (s.d. vers 1870) :

  • 1. 1er Offertoire de Sainte Cécile en do mineur (Op. 4 no 1)
  • 2. 2e Offertoire de Sainte Cécile en ut majeur (Op. 4 no 2)
  • 3. 3e Offertoire de Sainte Cécile en do mineur (Op. 4 no 3)
  • 4. 1er Offertoire pour la Fête de Pâques en do mineur (Op. 20 no 1)
  • 5. 2e Offertoire pour la Fête de Pâques en do mineur (Op. 20 no 2)
  • 6. Communion en fa majeur (Op. 11)
  • 7. Offertoire pour la Fête de Noël sur un cantique picard (Op. 24)
  • 8. Grande Marche triomphale en fa majeur

2e Collection de pièces d’orgue, en 6 livraisons (s.d. vers 1888):

  • 1. 1. Grand Chœur en fa majeur ou Offertoire – 2. Cantilena ou Pastorale en la mineur
  • 2. 1. Offertoire en ut pour Noël – 2. Offertoire en fa pour Noël – 3. Cantabile ou Communion en sol majeur
  • 3. 1. Marche funèbre en ut dièse mineur – 2. Les Cloches (Sonneries lugubres rémoises) en 6 Préludes ou Versets du Magnificat pour la Fête de la Toussaint
  • 4. 1. Fantaisie concertante sur un Adagio (choral) de la Sonate de Mendelssohn Op. 58 – 2. Fugue en ré majeur
  • 5. 1. Toccata en fa – 2. Première Méditation en mi majeur – 3. Marche Festivale en ré majeur
  • 6. 1. Grand Offertoire pour un jour de fête – 2. Deuxième Méditation en si mineur – 3. Fantaisie pour orgue sur le Chant de Noël «Adeste Fideles» connu aussi sous le nom de «Hymne portugais»

Liens externes[modifier | modifier le code]