Aller au contenu

Jules Gaudard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jules Gaudard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
LausanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Parentèle
Victor Gaudard (oncle paternel)
Caroline Gaudard (d) (cousine)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Jules Gaudard, né le à Arzier-Le Muids et mort le (à 83 ans) à Lausanne, est un ingénieur vaudois.

Jules-Charles-Victor Gaudard est élevé à Morges où son père est pasteur, puis directeur du collège jusqu'en 1845. Il commence ses études de sciences à Lausanne (Collège Galliard et Académie), puis à l'École Centrale des Arts et Manufactures (Promotion 1855).

Devenu ingénieur civil, il construit les lignes ferroviaires Yverdon-Vaumarcus et Lausanne-Villeneuve (1855-1861). Spécialiste des ouvrages d'art métalliques, Jules Gaudard réalise le pont sur la Thielle à Yverdon-les-Bains, le viaduc de la Paudèze et les ponts ferroviaires sur le Rhône à Saint-Maurice. Il devient professeur de construction, topographie et géodésie à l'école spéciale (dès 1865), devenue faculté technique de l'Académie (dès 1869), puis école d'ingénieurs de l'Université de Lausanne (1891-1901).

Auteur de nombreuses études techniques sur la résistance des matériaux, il publie également des ouvrages de philosophie religieuse.