Jules Cluzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cluzel.
Jules Cluzel
Jules Cluzel au grand prix du Portugal 2011
Jules Cluzel au grand prix du Portugal 2011
Biographie
Date de naissance (27 ans)
lieu de naissance Montluçon, France
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière professionnelle
Équipe MV Agusta Reparto Corse
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Supersport 37 17 11 23
Superbike 27 0 0 1
Moto2 34 0 1 2
250 cm3 48 0 0 1
125 cm3 18 0 0 0
Palmarès
1er 2e 3e
Supersport 0 2 0

Jules Cluzel est un pilote moto français, né le 12 octobre 1988 à Montluçon (Allier). Depuis la saison 2015, il évolue dans la catégorie Supersport avec le team MV Agusta Reparto Corse. Il roule sur une MV Agusta F3.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après s'être essayé au karting ou encore à la gymnastique, Jules décide de se consacrer à la moto. Il obtient de bons résultats en championnat de France Open et décroche une wild card pour le Grand prix de France moto au Mans en 2005. Il terminera la saison en championnat du Monde 125 avec l'écurie officielle Malaguti, en disputant les 2 derniers grands prix (en Turquie puis à Valence).

  • En 2006, il intègre le Team de JC BESSE (Grand Prix de France) en catégorie 250 cm³ aux côtés de Sylvain Guintoli.
  • En 2007, Jules dispute sa deuxième saison en catégorie 250 cm³ avec le Team Angaia Racing et termine la saison avec 19 points.
  • En 2008, Jules redescend en catégorie 125 cm³ avec le Loncin Racing Team, une structure chinoise. Son coéquipier est un autre français, Alexis Masbou. Jules n'inscrit aucun point, mais termine 16e à 4 reprises.

Malgré des résultats décevant durant cette saison 2008, Jules décroche un guidon dans la catégorie supérieure, en 250 cm³ avec le Team Matteoni Racing. Dès sa première course au Qatar, il étonne tous les observateurs et décroche la 2e place et le premier podium de sa carrière, après avoir mené la course durant quelques tours. Il termine derrière l'espagnol Hector Barbera et devance le champion du monde 125 français Mike Di Meglio.

En 2010, il court dans la nouvelle catégorie Moto2, et commence bien la saison en finissant 3e au Grand Prix du Qatar. Au Grand Prix de Grande-Bretagne, pour le retour du championnat après 24 ans d'absence sur le circuit de Silverstone, il remporte la course et décroche la 1e victoire de sa carrière en Grand Prix moto.

En 2011, il reste toujours dans l'équipe Forward Racing avec comme objectif de finir dans les premiers. Mais la saison sera très difficile à cause de ses nombreuses chutes lors des courses. Il termine le deuxième championnat du monde Moto2 à la 21e avec 41 points et une 4e place comme meilleur résultat sur le circuit de Silverstone (là où il avait gagné l'année précédente). Alors que l'équipe Forward Racing devait conserver Jules Cluzel pour la saison 2012, elle décide finalement de le remercier en fin de saison.

Jules Cluzel part en championnat du monde Supersport avec l'équipe WTR Ten10 mais à cause d'un problème d'accord, il est aussitôt licencié. Finalement, il trouve un guidon en Supersport (à quelques semaines du début du championnat) avec l'équipe britannique PTR Honda. Il réalise une superbe saison avec un total de 8 podiums dont 4 victoires en 13 courses. Il finira second du classement général.

Pour la saison 2013, Jules trouve un guidon en Superbike avec l'équipe britannique Fixi Cresent Suzuki. Il réalise une très belle deuxième place au Grand Prix de Silverstone.

Jules signe avec le team russe Yakhnich Motorsport pour la saison 2014, où il roule sur une MV Agusta dans la catégorie Supersport. Il est vainqueur de la première course de la saison sur le circuit de Philipp Island[1], puis, après deux deuxièmes places en Grande-Bretagne et Malaisie, il remporte le grand prix d'Italie. Après deux abandons, il remporte le grand prix de France et obtient une troisième place lors de la course de la saison. Il termine celle-ci à la deuxième du classement général derrière Michael van der Mark.

Lors de la saison suivante, il continue de courir sur une MV Agusta, mais au sein de l'équipe MV Agusta Reparto Corse. Comme lors de la saison précédente, il remporte la première course en Australie, mais doit abandonner lors des deux courses suivantes. Les trois courses qui suivent, il termine deuxième, devancé par Kenan Sofuoğlu. Puis remporte la course disputée au Portugal, et celle de Misano en Italie. Au classement général, il se s'approche du turc en terminant deuxième à Sepang. Par la suite il chute lors de la course de Jerez [2]. Du coup il ne dispute aucune des dernières courses de la saison, mais fini malgré tout à la quatrième place.

Carrière moto[modifier | modifier le code]

Année Cat. Équipe Moto GP Vict. Podiums Poles Mtour Pts Position
2006 250 cm³ Drapeau : France Team FFM Racing Aprilia 16 - - - - 15 20e
2007 250 cm³ Drapeau : Italie Angaia Racing Aprilia 17 - - - - 19 21e
2008 125 cm³ Drapeau : République populaire de Chine Loncin Racing Loncin 15 - - - - - -
2009 250 cm³ Drapeau : Italie Matteoni Racing Aprilia 250 LE 15 - 1 - - 82 12e
2010 Moto2 Drapeau : Suisse Forward Racing (en) Suter 17 1 2 - - 106 7e
2011 Moto2 Drapeau : Suisse Forward Racing (en) Suter 16 - - - - 38 19e
2012 Supersport Drapeau : Royaume-Uni PTR Honda Honda CBR 600 RR 13 4 8 5 3 210 2e
2013 Superbike Drapeau de la Grande-Bretagne FIXI CRESCENT SUZUKI Suzuki GSX-R 1000 27 0 1 0 0 113 10e
2014 Supersport Drapeau : Russie Yakhnich Motorsport MV Agusta F3 11 3 7 5 2 148 2e
2015 Supersport MV Agusta Reparto Corse MV Agusta F3 9 3 7 6 5 155 4e
2016 Supersport MV Agusta Reparto Corse MV Agusta F3

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]