Jules Chabot de Bouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jules Chabot de Bouin
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef-Boutonne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Chef-Boutonne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Nicolas Jules Chabot de Bouin né le à Chef-Boutonne (Deux-Sèvres) où il est mort le [1], est un écrivain, romancier et dramaturge français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il écrivit sous son nom et sous les pseudonymes de Jules Pecharel, Michel Morin et Octave de Saint-Ernest.

Ses pièces furent jouées sur les plus grandes scènes parisiennes comme au Théâtre des Variétés, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, au Folies dramatiques, à l'Ambigu-Comique, au Théâtre de la Renaissance, au Théâtre du Gymnase, au Théâtre de Madame, au Théâtre du Panthéon etc.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre 
  • 1827 : La Marraine, comédie vaudeville en 1 acte, avec Lockroy et Eugène Scribe
  • 1829 : La Jeune fille et la veuve, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Jean-François-Alfred Bayard
  • 1832 : La Mouche du mari, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Philippe Dumanoir
  • 1832 : Le Fils du savetier, ou les Amours de Télémaque, vaudeville en 1 acte, avec Achille d'Artois
  • 1833 : La Quête des volailles, comédie-vaudeville en un acte
  • 1834 : La Vieille fille, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Bayard
  • 1836 : Les Deux étoiles, ou les Petites causes et les grands effets, vaudeville philosophique en 3 actes, avec Lubize
  • 1836 : Le Moutard des faubourgs, vaudeville en 1 acte [sous le nom de Jules Pécharel]
  • 1837 : Giuseppo, drame en 5 actes, avec Auguste-Louis-Désiré Boulé
  • 1837 : Le Matelot à terre, croquis de marine en 1 acte, avec Jules-Édouard Alboize de Pujol
  • 1837 : Rita l'espagnole, drame en 4 actes, avec Boulé, Desnoyer et Eugène Sue
  • 1837 : Le Roi de carreau, vaudeville en 1 acte, avec Victor Masselin
  • 1838 : La Maîtresse d'un ami, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Charles Desnoyer
  • 1838 : Adriane Ritter, drame en 5 actes
  • 1840 : Paula, drame en 5 actes, avec Boulé
  • 1841 : Le Beau-père, comédie-vaudeville, avec Eugène Cormon
  • 1841 : L'Hospitalité, vaudeville en 1 acte, avec Eugène Cormon
  • 1841 : Le Quinze avant midi, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Eugène Cormon
  • 1843 : Les Naufrageurs de Kérougal, drame en 4 actes, avec Boulé et Déaddé Saint-Yves
  • 1844 : Jeanne, drame en 6 parties et 2 époques, avec Boulé et Louis-Nicolas Brette Saint-Ernest
  • 1846 : Vingt francs par jour, comédie-vaudeville en 2 actes, avec Eugène Cormon
  • 1851 : Henri le Lion, drame en 6 actes et 2 époques, avec Eugène Fillot [sous le nom d'Octave de Saint-Ernest]
Varia 
  • 1833 : Le Gil Blas du théâtre, en 2 volumes, Paris, A.-J. Denain et Delamarre éditeurs [sous le nom de Michel Morin]
  • 1834 : Élie Tobias, histoire allemande de 1516, en 2 volumes, Paris, chez Allardin libraire-éditeur
  • 1835 : Histoire de deux sœurs, en 2 volumes, Paris, chez Allardin libraire-éditeur
  • 1842 : Physiologie de la première nuit de noces, précédée d'une introduction philosophique, hygiénique et morale par Morel de Rubempré, Paris, chez Terry libraire-éditeur [sous le nom d'Octave de Saint-Ernest].
  • 1846 : Nouvelle grammaire conjugale, ou Principes généraux didactiques, à l'aide desquels on peut conduire et dresser une femme, la faire marcher au doigt et à l’œil, la rendre souple comme un gant et douce comme un mouton, précédés de considérations sur l'amour, les femmes et le mariage, Paris, chez Terry libraire-éditeur (sous le nom d'Octave de Saint-Ernest).
  • 1849 : Cathéchisme napoléonien, contenant les principes professés en politique et en religion par Louis-Napoléon Bonaparte, président de la République, et un résumé de l'ancienne organisation de la France sous l'Empire, Paris, Vialat et Cie éditeurs [sous le nom de Michel Morin].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 1865, p. 353
  • Edmond-Denis De Manne, Nouveau dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes, 1868, p. 149
  • Georges d'Heylli, Dictionnaire des pseudonymes, 1869, p. 260
  • Jules Gay, Analectes du bibliophile, 1876, p. 186
  • Maurice Poignat, Le pays mellois, 1982, p. 174

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de décès n° 13 (vue 67/137). Archives départementales des Deux-Sèvres en ligne, état-civil de Chef-Boutonne, registre des décès 1853-1862.

Liens externes[modifier | modifier le code]