Jules Cavaillès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jules Cavaillès
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Nationalité
Activité
Formation

Jules Cavaillès ou Jean Jules Louis Cavaillès est un peintre français, né à Carmaux le et mort à Épineuil le . Il appartient au mouvement des peintres de la réalité poétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de 21 ans, Jules Cavaillès quitte sa ville natale de Carmaux et part s'installer à Paris pour se consacrer à la peinture. En 1925, il rejoint l'académie Julian, encouragé par Albert-Émile Artigue.

Homme de valeurs, lors de la Seconde Guerre mondiale, il revient dans le Tarn, prend part à la Résistance et devient, avec son ami Jean Cassou, un des chefs du maquis languedocien. À la Libération, nommé conservateur du musée de Toulouse, il réintègre, l'année suivante, son poste de professeur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris.

En dehors des expositions dans les Salons, il réalise des décors muraux (mairie de Poissy) et des pièces de mobilier, collabore à la décoration de paquebots (Ferdinand-de-Lesseps, Jean-Laborde).

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive)

Dessins, aquarelles[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

Gravures, lithographies[modifier | modifier le code]

Expositions, salons, galeries[modifier | modifier le code]

Musées, monuments[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive)

Iconographie[modifier | modifier le code]

  • 1964 ca - Portrait de Jules Cavaillès par Raymond Legueult (1898-1971), dessin au fusain[1]
  • 1964 - Portrait de Jules Cavaillès par Raymond Legueult, dessin au fusain, sbd[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vente maître Ader, Drouot Richelieu, salle 7, le 14 mars 2012, lot n° 305.
  2. Vente maître Ader, Drouot Richelieu, salle 7, le 14 mars 2012, lot n° 306.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]