Jules Bertaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules Bertaut
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Jules Bertaut, né à Bourges le et décédé le à Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes)[1], est un écrivain, historien et conférencier français.

Il a obtenu pour l'ensemble de son œuvre le grand prix de littérature de la SGDL en 1959, année de son décès.

Œuvre[2][modifier | modifier le code]

  • Secrets d'un siècle, Amiot, 1900
  • Marcel Prévost, Sansot, 1904
  • Figures contemporaines : chroniqueurs et polémistes..., E. Sansot, 1906
  • Balzac anecdotique, Sansot, 1908
  • La littérature féminine d'aujourd'hui, Librairie des annules, 1909
  • Victor Hugo, Voltaire, Louis Michaud, 1912
  • La jeune fille dans la littérature française, L. Michaud, 1910
  • L'Italie vue par les français, 1913
  • Ce qu'était la province française avant la guerre..., La Renaissance du livre, 1918
  • Le Paris d'avant-guerre, La Renaissance du livre, 1919
  • Louis Barthou, E. Sansot, 1919
  • Le Roman nouveau, Renaissance du Livre, 1920
  • Une amitié romantique : George Sand et François Rollinat, Renaissance du livre, 1921
  • Le Boulevard, Flammarion 1924
  • Henry Bordeaux, son œuvre Éditions de la Nouvelle revue critique, 1924
  • Villégiatures romantiques, Le Goupy, 1927
  • Les belles nuits de Paris, E. Flammarion, 1927
  • Égéries du XVIIIe siècle : madame Suard, madame Delille, madame Helvétius, madame Diderot, mademoiselle Quinault, Plon, 1928
  • Le père Goriot de Balzac, E. Malfère, 1928
  • Le Théâtre-Libre et son influence sur le théâtre français contemporain, Institut français en Portugal, 1930
  • L'opinion et les mœurs. La Troisième République de 1870 à nos jours, Les Éditions de France, 1931
  • La Bourse anecdotique et pittoresque, Les Éditions de France, 1933
  • Paris, 1870-1935, Eyre and Spottiswoode, 1936
  • Le roi bourgeois (Louis-Philippe intime), Grasset, 1936
  • 1848 et la seconde république, A. Fayard, 1937
  • Napoléon III secret, B. Grasset, 1939
  • Madame de Genlis, B. Grasset, 1941
  • La vie à Paris sous le Premier Empire, Éditions Balzac, 1943
  • Le retour à la monarchie, 1815-1848, Fayard, 1943
  • Talleyrand, H. Lardanchet, 1945
  • Madame Tallien, Fayard 1946
  • Madame Récamier, Grasset, 1947
  • Visages romantiques, J. Ferenczi, 1947
  • Les belles émigrés, Flammarion, 1948
  • Napoléon I aux Tuileries, Hachette, 1949
  • Le faubourg Saint-Germain sous l'Empire et la Restauration, Tallandier, 1949
  • La Duchesse d'Abrantès, Flammarion, 1949
  • La vie privée de Balzac, Hachette, 1950
  • Paris à travers les âges, Hachette, 1951
  • Napoléon ignoré, SFELT, 1951
  • La vie privée de Chateaubriand, Hachette, 1952
  • Les parisiens sous la révolution, Club international du livre, 1952
  • Côte d'Azur, Hachette, 1953
  • Le roi Jérôme, Flammarion, 1954
  • Les dessous de la finance, Tallandier, 1954
  • La vie littéraire en France au XVIIIe siècle, Tallandier, 1954
  • Amoureuses et femmes galantes, Les Éditions de Lyon, 1955
  • L'Impératrice Eugénie et son temps, Bibliothèque Amiot-Dumont, 1956
  • Secrets d'un siècle, P. Amiot, 1957
  • Les dessous de la troisième (république), Tallandier, 1959
  • La reine Hortense, Bloud & Gay, 1959

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]