Jules Benchetrit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benchetrit.
Jules Benchetrit
Description de cette image, également commentée ci-après
Jules Benchetrit en janvier 2016, au dîner des révélations des César du cinéma.
Naissance (20 ans)
Nationalité Drapeau de la France française
Profession acteur

Jules Benchetrit, né le , est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Jules Benchetrit est le fils du réalisateur et acteur Samuel Benchetrit (né en 1973) et de l'actrice Marie Trintignant (1962-2003). Il perd sa mère à l'âge de 5 ans, morte sous les coups du chanteur du groupe Noir Désir Bertrand Cantat à Vilnius (Lituanie).

Il a des origines juives et gitanes par son père. Le , Samuel Benchetrit épouse la chanteuse et actrice Vanessa Paradis (née en 1972) qui devient sa belle-mère.

Ses grands-parents maternels sont l'acteur-réalisateur Jean-Louis Trintignant (né en 1930) et la réalisatrice Nadine Trintignant (née en 1934). Il est le neveu de l'acteur-réalisateur Vincent Trintignant (né en 1973), le petit-neveu des acteurs Christian Marquand (1927-2000) et Serge Marquand (1930-2004), et l'arrière petit-neveu des pilotes automobiles Louis Trintignant (1903-1933) et Maurice Trintignant (1917-2005).

Il est également le demi-frère des acteurs Roman Kolinka (fils de Marie Trintignant et du musicien Richard Kolinka, né en 1986) et Paul Cluzet (fils de Marie Trintignant et de l'acteur François Cluzet, né en 1993).

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a fait des études de photographie au lycée Brassaï.

Il débute sa carrière au cinéma dans deux films réalisés par son père : Chez Gino (2011) et Asphalte (2015).

En 2018, il tient le premier rôle du film de Ludovic Bernard intitulé Au bout des doigts.

Il fait partie des 34 révélations identifiées par l'Académie des César pour l'année 2019[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Prisma Média, « Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit : pourquoi les César 2019 pourraient ressembler à une fête de famille - Gala », Gala.fr,‎ (lire en ligne)