Jules Bastin

From Wikipédia
Jump to navigation Jump to search
Jules Bastin

Naissance
Bellevaux-Ligneuville, Drapeau de la Belgique Belgique
Décès (à 63 ans)
Waterloo, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale artiste lyrique
basse
Années d'activité 1960-1996

Jules Bastin, né le au hameau de Pont dans l'ancienne commune de Bellevaux-Ligneuville, aujourd'hui rattachée à Malmedy, et décédé le à Waterloo, est un chanteur lyrique belge.

Biographie[edit | edit source]

Au sortir de ses études secondaires, Jules Bastin est remarqué par Frédéric Anspach, lors d'un concert auquel il participe avec une chorale et devient son élève, et étudie au Conservatoire de Bruxelles, où il travaille sa voix, dont la tessiture est celle d'une basse. Il fait ses débuts en 1960 au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles. Grand admirateur de Paul Robeson[1], titulaire d'un premier prix des concours de Munich et de Bois-le-Duc, il a tout d'abord été reconnu à Londres, en chantant sous la baguette du chef d'orchestre Colin Davis et grâce aux enregistrements de partitions d'Hector Berlioz, qu'il a réalisés.

Il est inhumé à Stavelot.

Hommage[edit | edit source]

  • La salle de spectacles du Centre Culturel de Waterloo (située dans la maison communale) porte son nom.

Ses grands rôles[edit | edit source]

Notes et références[edit | edit source]

  1. Les copains d'abord, émission diffusée en télévision sur La Trois le vendredi 03/05/2019

Liens externes[edit | edit source]