Jules (commerce)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jules.

Jules

Description de l'image  Logo Jules.png.
Création 1987
Personnages clés Phillippe Hyvert, président
Forme juridique SAS
Slogan "Love is all", "Il paraît que les hommes sont....(il parait)", "My French man"
Siège social Drapeau de France Roubaix (France)
Actionnaires Association familiale Mulliez
Produits Prêt-à-porter masculin
Société mère Happychic
Sociétés sœurs Bizzbee, Brice
Site web jules.fr
Capitalisation
Chiffre d’affaires 337M € en 2011

Jules est une chaîne française de magasins de prêt-à-porter masculin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jules, Italie 2, Paris

L'enseigne Camaïeu Homme, créée en 1987, est rachetée par le Groupe Mulliez en 1996 avec une obligation de changer de nom. En mars 2000, elle change de nom pour se différencier de la marque Camaïeu dédiée à l'habillement féminin[1] et change de concept commercial. La ligne vestimentaire qui y est proposée s'inspire de tendances « sportswear » et « casual ». Le cœur de cible est les jeunes adultes urbains âgés de 20 à 35 ans.

Le premier magasin Jules ouvre dans le centre commercial V2 de Villeneuve-d'Ascq (Nord)[2]. Un quart des magasins sont gérés sous franchise.

Les magasins sont situés en centre-ville et dans les centres commerciaux périphériques, sur une surface moyenne entre 150 et 250 m².

En 2005, la marque a lancé l'enseigne BizzBee, dédié à l'habillement des adolescents et adolescentes[3].

Depuis 2009, Jules est intégré dans Happychic[4] qui la réunit avec les enseignes Bizzbee et Brice.

Jules dispose de 400 magasins dont 365 en France et 35 à l'étranger. Il y a 80% de magasin reliés directement à la tête de réseau et le reste en Franchise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Camaïeu Hommes devient Jules », Strategies.fr,‎ 1999 (consulté le 20 août 2012)
  2. « Jules », Distrijob.fr (consulté le 29 juin 2007)
  3. Dominique Deslandes, « Jules crée BizzBee », AC Franchise (consulté le 26 novembre 2005)
  4. Morgan Leclerc, « Bizzbee, Brice et Jules regroupés dans Happychic », LSA,‎ 2009 (consulté le 20 août 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]