Jules-Antoine Droz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Droz.
image illustrant un peintre image illustrant français
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français et un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jules-Antoine Droz
FranceNormandieSeesBusteConte.jpg

Buste de Nicolas-Jacques Conté à Sées.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Enfant

Jules-Antoine Droz, né le à Paris où il est mort le , est un peintre et sculpteur français.

Il est le père du peintre et romancier Gustave Droz.

Fils unique du graveur Jean-Pierre Droz et de Louise Meusnier, élève de son père ainsi que de Pierre Cartellier, il exécute un assez grand nombre de tableaux, parmi lesquels le Génie du Mal[1], l’Ange du Martyre[2], et des statues comme L’Hiver et L’Été[3] ainsi que plusieurs bustes d’hommes célèbres.

Il est inhumé, avec son fils, au cimetière du Père-Lachaise (27e division)[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Société d'histoire du canton de Neuchâtel, Musée neuchâtelois, vol. 39, 1902, p. 297.
  • (en) Leonard Forrer, Biographical dictionary of medallists: coin, gem, and seal-engravers, mint-masters, &c., ancient and modern, with references to their works B.C. 500-A.D. 1900, vol. 1, Londres Spink & Son, 1904, p. 628.
  • Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Au château de Compiègne.
  2. Église Saint-Sulpice à Paris.
  3. Marbre, palais du Luxembourg à Paris.
  4. Moiroux 1908, p. 136