Jules-Adolphe Chauvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chauvet.
Jules-Adolphe Chauvet
Chauvet - Père-Lachaise - mur des fédérés 01.jpg

Mur des fédérés, 1890

Naissance
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maître

Jules-Adolphe Chauvet, né le à Péronne, mort en 1906 [?] est un peintre, dessinateur et graveur français.

Parcours[modifier | modifier le code]

La vie de cet artiste, auteur d'un nombre impressionnant de dessins conservés entre autres au Musée Carnavalet et à la BNF, est à ce jour peu documentée.

Élève d'Eugène Cicéri[1],[2] entre l'âge de 15 et 18 ans, Chauvet s'engage ensuite dans l'armée et devient sous-officier aux chasseurs d'Afrique.

Revenu à Paris en 1855, il entre à la Compagnie impériale des voitures (CIV), concessionnaire exclusif des services de fiacres, comme employé administratif puis se remet au dessin. Il produit des chromos, pratique la lithographie.

Il a entre autres dessiné de nombreux quartiers du vieux Paris[3] et illustré, en composant des vignettes, les ouvrages de Gay et Doucé, maison d'édition belge spécialisée en ouvrages érotiques. Il a travaillé également pour l'éditeur Auguste Brancart, Damase Jouaust, et bien d'autres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ruth Fiori, « CHAUVET Jules-Adolphe », sur cths.fr, (consulté le 21 décembre 2012)
  2. Notice d'autorité, sur data.bnf.fr.
  3. Jean Adhémar, Inventaire du fonds français après 1800 : Bibliothèque nationale, Département des estampes., t. 4, (lire en ligne), p. 429-431

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Chauvet, Jules-Adolphe », in Henri Beraldi, Les Graveurs du XIXe siècle : guide de l'amateur d'estampes modernes, Paris, Conquet, 1886, vol. 4, p. 165-166.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :