Jules-Édouard Prévost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Prévost.
Jules-Édouard Prévost
Fonctions
Député de la Chambre des communes du Canada
Membre du Sénat du Canada
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Père
Jules-Édouard Prévost (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Partis politiques

Jules-Édouard Prévost (21 novembre 1871-13 octobre 1943) est un éditeur, journaliste et homme politique fédéral du Québec.

Né à Saint-Jérôme dans la région des Laurentides, il étudie au Collège Saint-Sulpice de Montréal avant de partir étudier à Paris et à Rome. Il se fait confier la direction du journal L'Avenir du Nord en 1897 et en devient propriétaire en 1902. En 1910, il devient membre du Conseil québécois de l'instruction publique et est, de 1914 à 1916, président d'une société caritative de Terrebonne.

Élu député des Libéraux de Laurier dans la circonscription fédérale de Terrebonne en 1917, il est réélu député du Parti libéral du Canada en 1921, 1925 et en 1926. Il ne se représenta pas en 1930 pour accepter le poste de sénateur dans la division de Mille Isles, poste offert par le premier ministre William Lyon Mackenzie King. Il demeura au Sénat jusqu'à son décès en 1943 à l'âge de 71 ans.

Son oncle, Wilfrid Prévost, fut député fédéral de Deux-Montagnes de 1872 à 1875.

Le fonds d'archives de la Famille Prévost est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Famille Prévost (P268) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]