Juhel III de Mayenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juhel III de Mayenne
Titre de noblesse
Seigneur (en)
Biographie
Naissance
Décès

Juhel III ou Juhaël de Mayenne (1168-[1]), seigneur de Mayenne et de Dinan (1197).

Famille[modifier | modifier le code]

Après la mort de Geoffroy III de Mayenne en 1169, Thibault Ier de Mathefelon est nommé bail et garde noble de Juhel III de Mayenne pendant sa minorité[2].

Il épouse Gervaise de Dinan dame de Dinan.

De son union avant 1189 avec Gervaise de Dinan fille d'Alain de Vitré sire de Dinan-Bécherel (mort en 1197) naissent trois filles:

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fonde en 1198, le prieuré de Montguion, dans la paroisse de Placé, et y établit des religieux, d'abord de l'ordre de Citeaux, puis de l'ordre de Grandmont. Vers la même époque, il fait venir d'autres religieux, du même ordre de Citeaux, qu'il tire de l'abbaye de Clermont, et les plaçe dans un lieu que les actes désignent sous le nom de Herperia, où il leur avait fait construire un monastère appelé Clarei ou Clairi. Il les transfère ensuite à l'abbaye cistercienne de Fontaine-Daniel en 1196.

Il est à l'origine du prieuré de Fontaine-Géhard en 1205. Il participe à la 3e croisade.

Il participe également à la croisade des Albigeois en 1210. Pour certains historiens, il meurt devant Toulouse, pour d'autres il passa avec un grand nombre de ses vassaux en Afrique où il périt. Il sera inhumé à l'abbaye de Fontaine-Daniel[3].

Source partielle[modifier | modifier le code]

  • Mémorial de la Mayenne, Godbert, 1845, p. 380-381.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La date de 1220 est fournie par la Chronique de Savigny, publiée par Baluze dans ses Miscellanea. L'Obituaire de la Haye, qui se trouve en copie à la Bibliothèque nationale de France (fonds français, no 22450, fol. 232), mentionne ce décès au 12 avril II id. aprilis obiit dominus Juhellus de Meduana, dominus de Meduane et Dinani, fundator prioratus de Monte Guidonis, ordinis Grandimorttis, ce qui permet, en rectifiant la ponctuation de la Chronique de Savigny, de fixer au 10 mai le décès d'Isabelle de Mayenne Anno Domini 1220, obiit Juhellus de Meduana VI nonas maii obiit domina Isabelle, mater ejus. Le nécrologe d'Evron mentionne au 23 novembre l'anniversaire d'un Juhel, qui muitas fecit fundationes celui de la cathédrale du Mans porte sous la même date « eodern die obiit Juhellus de Meduana qui huic ecclesie tres marcas argenti dereliquit. » Il s'agit de Juhel II de Mayenne, mort en 1161.
  2. Manuscrits de M. Louis de la Beauluère, Généalogies historiques.
  3. Un tombeau de cuivre doré fut élevé en son honneur, au milieu du chœur de l'église, et il y est resté jusqu'en 1784. À cette époque, on enleva la tombe du chœur et on le remplaça par un tombeau de marbre, adossé à l'un des piliers de la croisée.