Judith Lussier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Judith Lussier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web
Judith Lussier à Montréal, durant la diffusion en direct de La soirée est encore jeune de réseau Ici Première de Radio-Canada.
Judith Lussier à Montréal , durant la diffusion en direct de La soirée est encore jeune de réseau Ici Première de Radio-Canada.

Judith Lussier, née en 1983[1], est une journaliste, chroniqueuse et autrice féministe québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Judith Lussier collabore au magazine Urbania depuis 2004. Elle y est la première à aborder avec la politicienne Manon Massé le sujet de sa moustache que celle-ci arbore fièrement au mépris des plaisanteries[2],[3].  

De à , elle tient la chronique hebdomadaire Prochaine Station dans le journal Métro. Le , elle annonce à ses lecteurs qu'elle abandonne sa chronique, à cause des attaques de trolls dont elle se dit victime sur les réseaux sociaux[4]. Le , elle explique les raisons de cette démission sur ICI Radio-Canada Première, dans l'émission Médium Large, une émission de radio quotidienne animée par Catherine Perrin[5],[6]. Elle recommence à écrire dans le journal Métro en [7].

Durant l'été 2013, elle anime l'émission Les Entretiens improbables, un magazine de société diffusé sur les ondes de la radio communautaire francophone CIBL 101,5 Montréal. Depuis 2015, elle est chroniqueuse à C'est Juste du web[8], une web-série hebdomadaire qui porte un regard critique sur les web-séries, web-documentaires et projets convergents. C'est juste du web est le pendant Internet de l'émission télé C'est juste de la TV.

Depuis , elle co-anime avec la journaliste Lili Boisvert Les Brutes sur Télé-Québec, une web-série féministe diffusée sur le site de Télé-Québec[9],[10],[11], qui a reçu deux prix Gémeaux en 2018, ceux de la meilleure animation et de la meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques (magazine)[12],[13].

Elle participe également à la rédaction du livre Sous la ceinture. Unis pour vaincre la culture du viol[14].

À l'automne 2018, elle fait partie de l'équipe de chroniqueurs de On se fera pas d'amis[15], en collaboration avec la chroniqueuse Manal Drissi, et les humoristes Érich Preach Étienne et Sébastien Ouellet. Cette web-série est diffusée sur le site web de Télé-Québec.

Principaux ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Judith Lussier », sur Fichier d'autorité international virtuel (VIAF) (consulté le 12 mars 2019)
  2. Judith Lussier, « Manon Massé : par-delà la moustache », Urbania,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2018)
  3. (en) « Quebec politician's joke about female rival's moustache falls flat », National Post,‎ (lire en ligne)
  4. « Prochaine station, par Judith Lussier », journal Métro,‎ (lire en ligne)
  5. « Judith Lussier explique sa capitulation face au harcèlement en ligne », ICI Radio-Canada Première,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2018)
  6. Philippe Papineau, « Ras le bol des trols », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  7. Par : judithlussier, « Est-ce qu’on peut juste en jaser? », sur Journal Métro, (consulté le 18 mars 2019)
  8. « Voyez ou revoyez toutes les émissions de C'est juste du Web! », sur C’est juste de la TV (consulté le 25 octobre 2018)
  9. « Les brutes », sur lesbrutes.telequebec.tv (consulté le 25 octobre 2018)
  10. Mélissa Pelletier, « Lili Boisvert et Judith Lussier joueront aux «Brutes» sur telequebec.tv », HuffPost,‎ (lire en ligne)
  11. « Après Mathieu Cyr, c'est au tour de Judith Lussier de s'indigner d'une chronique de Richard Martineau », HuffPost,‎ (lire en ligne)
  12. 33es Prix Gémeaux - Liste des lauréats - Avant-première, Prix Gémeaux / Académie canadienne du cinéma et de la télévision, , 6 p. (présentation en ligne, lire en ligne [PDF]), p. 5 (Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : magazine) et 6 (Meilleure animation pour une émission ou série originale produite pour les médias numériques : magazine).
  13. « Trente-trois prix à Télé-Québec aux 33es prix Gémeaux », sur CTVM.info, (consulté le 11 mars 2019)
  14. « « Sous la ceinture, unies pour vaincre la culture du viol », un livre qui tombe à point », ICI Radio-Canada Première,‎ (lire en ligne)
  15. « Accueil | On se fera pas d'amis », sur onseferapasdamis.telequebec.tv (consulté le 26 octobre 2018)
  16. « Sacré dépanneur! [Héliotrope] », sur www.editionsheliotrope.com (consulté le 25 octobre 2018)
  17. « Livre L'aide à la procréation au Québec | VLB éditeur », sur www.edvlb.com (consulté le 25 octobre 2018)
  18. « On peut plus rien dire - Judith Lussier », sur Éditions Cardinal (consulté le 23 mars 2019)
  19. « Les «social justice warriors», victimes ou bourreaux? », sur Le Devoir (consulté le 23 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]