Judiceratops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Judiceratops est un genre de dinosaures cératopsiens du Crétacé supérieur retrouvé au Montana, États-Unis. Il est le plus vieux membre connu des Chasmosaurinae. L'espèce-type, Judiceratops tigris, a été nommée et décrite par Nicholas R. Longrich en 2013[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'holotype, YPM VPPU 022404, est constitué d'un crâne incomplet retrouvé dans une strate datée du Campanien de la Formation de Judith River[1]. Le spécimen est conservé à l'University of California Museum of Paleontology (en) de Berkeley[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le cladogramme réalisé par Longrich en 2015 montre que Judiceratops est le plus basal des Chasmosaurinae juste après le genre Mercuriceratops[3].

Chasmosaurinae

Mercuriceratops




Judiceratops




Chasmosaurus

Chasmosaurus sp. CMN 2280




Chasmosaurus belli



Chasmosaurus irvinensis





Mojoceratops





Agujaceratops





Pentaceratops aquilonius



Williams Fork chasmosaur




Pentaceratops sternbergii



Utahceratops





Kosmoceratops

Kosmoceratops richardsoni



Kosmoceratops sp. CMN 8301






Anchiceratops



Almond Formation chasmosaur






Bravoceratops



Coahuilaceratops





Arrhinoceratops


Triceratopsini

Titanoceratops




Torosaurus


Triceratops

T. utahensis




T. horridus



T. prorsus















Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Judiceratops » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b DOI:10.3374/014.054.0103
  2. (en) J. R. Horner, « A new hadrosaur (Reptilia, Ornithischia) from the Upper Cretaceous Judith River Formation of Montana », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 8, no 3,‎ , p. 314-321
  3. (en) N. R. Longrich, « The horned dinosaurs Pentaceratops and Kosmoceratops from the upper Campanian of Alberta and implications for dinosaur biogeography », Cretaceous Research, vol. 51,‎ , p. 292 (DOI 10.1016/j.cretres.2014.06.011)