Judas optique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 mai 2018 à 18:26 et modifiée en dernier par Lomita (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Un petit trou rond vitré cerné de métal dans un porte
Judas optique dans une porte
Vue typique à travers un judas optique

Un judas optique, aussi appelé « œil magique[1] » au Canada[2],[3], désigne l'instrument optique à lentilles permettant de voir sans être vu, à travers une petite ouverture pratiquée dans une paroi, généralement une porte.

Il comporte un objectif fisheye (dit « œil de poisson »), et un oculaire, nommé aussi « œilleton ».

Nomenclature

Le terme judas est classiquement une ouverture fermée d’un grillage et d’une trappe amovible qui permet de voir sans être vu en « trahissant » la relation (comme le Judas du Nouveau Testament).

En anglais, le terme est « peephole » (« to peep » / « regarder à la dérobée », et « hole » / « trou »). En italien le spioncino fait, lui, référence à l'« espion ».

Notes et références

  1. Cette locution « œil magique » pouvant désigner aussi un élément des anciens postes de réception radiophonique des années 1950.
  2. Prévenir le cambriolage de votre résidence, Sûreté du Québec
  3. Gare au crime : La sécurité à domicile – Les portes, Société canadienne d'hypothèques et de logement.

Voir aussi