Jubilé impérial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Jubilé impérial est un ensemble de manifestations culturelles organisé à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) depuis 2012 sur le thème du couple constitué par Napoléon et Joséphine, connu pour ses séjours au château de Malmaison, qui devient la demeure principale de Joséphine après son divorce et où elle mourra en 1814.

Historique[modifier | modifier le code]

Premier jubilé (2012)[modifier | modifier le code]

Napoleonic Jubilee 2012 at Château de Bois-Préau, Rueil-Malmaison 012.jpg

La première édition du Jubilé impérial se déroule du 10 au 17 septembre 2012[1].

Elle comporte notamment une exposition intitulée « Napoléon fait son cinéma » qui présente des costumes et accessoires de films mettant en scène Napoléon, au théâtre André-Malraux (TAM)[2]. Deux pièces de théâtre sont présentées au public : « La Conversation » montée par Jean-Laurent Silvi[3] d'après le roman de Jean d’Ormesson[4] qui met en scène Napoléon Bonaparte et Cambacérès et la pièce « L’Amour Impérial » de Pascal Bancou mise en scène Xavier Lemaire, avec Natacha Amal dans le rôle de Joséphine[5].

D'autres événements sont organisés comme la reconstitution d’un bivouac d’Empire, une vente aux enchères de souvenirs napoléoniens, etc.

Second jubilé (2014)[modifier | modifier le code]

Du 15 au 21 septembre 2014[6] la seconde édition est notamment marquée par de grandioses reconstitutions autour d'acteurs s'attachant à présenter avec fidélité l'Empereur des Français[7].

Francis Huster fait au théâtre André-Malraux une lecture de « Waterloo » de Victor Hugo, accompagné au piano par Pascal Amoyel. Une fiction historique « Le visiteur de l'Histoire : au cœur de la bataille de Waterloo »[8] a été présentée, ainsi qu'un film documentaire de Xavier Lefebvre racontant la vie militaire deux jours avant la fameuse bataille, suivi d'une discussion avec Sébastien Brunaud, producteur, et Serge Tignières, historien. À l'occasion des journées du patrimoine, des reconstitutions historiques permettent de présenter six pièces d’artillerie, plus de 500 soldats de la Grande Armée, 60 cavaliers, la tente de Napoléon, l’Empereur et son état major, le tsar Alexandre. L'acte de mariage de Napoléon et Joséphine est mis aux enchères, avec d'autres pièces de cette époque[9]. C'est dans ce cadre qu'est créée l'exposition « Histoire en briques LEGO® » qui a ensuite été présentée sur de nombreux sites napoléoniens[10].

Un grand bal en costume d'époque a été donné en ouverture du Jubilé[11].

Troisième jubilé (2017)[modifier | modifier le code]

Napoléon

Le troisième jubilé s'est tenu du 18 au 24 septembre 2017[12]. Cette édition célèbre le 210e anniversaire du traité de Tilsit entre Napoléon 1er et le tsar Alexandre 1er.

Au programme de cette édition :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Régine Salens, « Napoléon et Joséphine : 1er Jubilé impérial à Rueil-Malmaison », sur noblesse et royautés,
  2. Sophie Mézière, « Vernissage de l’exposition “Napoléon fait son cinéma” »,
  3. Laurent Ottavi, « La Conversation, une pièce tirée du roman de Jean d'Ormesson », sur Institut Napoléon,
  4. Jean d'Ormesson, La Conversation, Éditions Héloïse d'Ormesson, (ISBN 9782350871806)
  5. Stéphane Capron, « Natacha Amal est Joséphine de Beauharnais dans L’Amour impérial », sur scène web,
  6. « Rueil-Malmaison fait revivre Napoléon et Joséphine lors du Jubilé impérial ! »
  7. Béatrice de Rochebouët, « Napoléon : un fauteuil Empire pour deux », sur Le Figaro,
  8. « Le visiteur de l’histoire – Au coeur de la bataille de Waterloo, 18 juin 1815 », sur les-docus.com,
  9. Béatrice de Rochebouët, « Napoléon et Joséphine, un contrat de mariage à 437 500 euros », sur Le Figaro,
  10. « Histoire en briques »
  11. Fox Mama Productions, « Le Bal de l’Impératrice / Jubilé Impérial de Napoléon, Rueil Malmaison »,
  12. Loïck Bouvier, « La science au Jubilé impérial », sur Le Carré impérial,
  13. Contingent des Grenadiers fribourgeois, garde d'honneur officielle des autorités du canton de Fribourg en Suisse.
  14. Compagnie des Vieux–Grenadiers de Genève
  15. « Tête de Colonne du 1er régiment de Grenadiers à Pied de la Garde Impériale de Dijon »
  16. Częstochowa Pipes&Drums