Juan Montalvo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juan Montalvo
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Periodista, écrivainVoir et modifier les données sur Wikidata

Juan Montalvo était un écrivain et philosophe équatorien né à Ambato le et décédé à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est en particulier l'auteur d'un pamphlet intitulé « La tyrannie perpétuelle » contre Garcia Moreno, président de l'Equateur. En apprenant l'assassinat de Garcia Moreno, Juan Montalvo eut une phrase restée célèbre : « Mi pluma lo mató » («C'est ma plume qui l'a tué»).

Un monument a été érigé en son honneur dans la ville de Québec, au Canada, et dans le square de l'Amérique-Latine, dans le 17e arrondissement de Paris.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]