Juan Martín Mujica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mujica.
Juan Martín Mujica
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Juan Martín Mujica Ferreira
Nationalité Drapeau : Uruguay Uruguayenne
Naissance
Lieu Casablanca (Uruguay)
Décès (à 72 ans)
Lieu Montevideo
Taille 1,76 m
Période pro. 1961-1979
Poste Arrière gauche
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1961-1966 Drapeau : Uruguay Rampla Juniors
1966-1971 Drapeau : Uruguay Nacional
1971-1972 Drapeau : Mexique Atlético Español
1972-1975 Drapeau : France Lille OSC 060 (12)
1975-1978 Drapeau : France RC Lens 040 0(6)
1978 Drapeau : Uruguay Liverpool
1979 Drapeau : Uruguay Defensor
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1966-1970 Drapeau : Uruguay Uruguay 022 0(2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1980-1981 Drapeau : Uruguay Nacional
1982 Drapeau : Colombie Deportes Tolima
1983 Drapeau : Colombie Millonarios
1985 Drapeau : Colombie Atlético Nacional
1994 Drapeau : Colombie Independiente Medellín
1999-2000 Drapeau : Costa Rica LD Alajuelense
2004 Drapeau : Salvador Alianza
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 12 février 2016

Juan Martín Mujica[Note 1] est un footballeur international uruguayen, né le à Casablanca en Uruguay et mort le à Montevideo[1]. Il évolue au poste de défenseur de 1961 à 1979, notamment au Nacional puis en France à Lille et Lens, avant de devenir entraîneur à partir des années 1980.

Il compte entre autres à son palmarès deux Copa Libertadores, deux Coupes intercontinentales et un championnat sud-américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en Uruguay[modifier | modifier le code]

Né à Casablanca en Uruguay, Juan Martín Mujica commence sa carrière au Rampla Juniors, l'un des nombreux clubs de la capitale Montevideo. Au poste de latéral, il y joue durant cinq saisons en première division et les bons résultats du club (deuxième en 1964, quatrième en 1966) le mènent jusqu'en équipe nationale, en 1966. L'année suivante, il part au Nacional, l'un des plus grands clubs du pays, et dispute sa première compétition internationale avec l'Uruguay, qu'il remporte, le championnat sud-américain (nommé Copa América désormais).

Avec le Nacional, Mujica enrichit son palmarès de quatre championnats, d'une Copa Libertadores et d'une Coupe intercontinentale.

En 1970, il participe à la Coupe du monde au Mexique avec l'équipe d'Uruguay, et après une défaite face au futur champion du monde brésilien, perd le match pour la troisième place contre l'Allemagne de l’Ouest.

Départ en Europe[modifier | modifier le code]

Après une saison passée au Mexique, Mujica s'envole pour le nord de la France et le Lille OSC en 1972. Il y reste trois saisons, marquées par une promotion en première division acquise en 1974. Toutefois, il ne jouera jamais dans l'élite avec le club nordiste, étant mis à disposition de l'équipe réserve toute la saison 1974-1975, en Division 3.

Il s'engage avec le RC Lens, qu'il a déjà affronté en deuxième division et promu un an avant le LOSC, en 1975. Après une bonne première saison lors de laquelle il joue à trente-et-une reprises en championnat et quatre en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, Mujica est de nouveau envoyé en réserve et ne joue plus que cinq matchs avec les pros lors des deux saisons suivantes.

Entraîneur et fin de vie[modifier | modifier le code]

À la fin de sa carrière professionnelle de footballeur, il devient entraîneur. Il commence au Nacional où il avait auparavant joué. Dès da première année, il gagne le championnat local, la Copa Libertadores ainsi que la Coupe Intercontinentale. Avec ce dernier trophée, il entre dans le club fermé des vainqueurs de la Coupe Intercontinentale à la fois en tant que joueur et entraîneur.

Il entraîne ensuite différents clubs colombiens sans connaître de succès. Lors de sa dernière pige à Alianza, il mène son équipe à la victoire lors du tournoi de clôture.

Dans une situation financière difficile, le Parlement uruguayen lui garantit par une loi une rente pour son mérite[2].

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Cette section détaille les statistiques de Juan Martín Mujica lors de son passage en France, à Lille et Lens.

Statistiques en France de Juan Martín Mujica [3]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1972-1973 Drapeau de la France Lille OSC D2 32 7 6 2 - - - 38 9
1973-1974 Drapeau de la France Lille OSC D2 19 3 3 0 - - - 22 3
1974-1975 Drapeau de la France Lille OSC D1 0 0 0 0 - - - 0 0
Sous-total 51 10 9 2 - 0 0 60 12
1975-1976 Drapeau de la France RC Lens D1 31 4 3 0 C2 4 2 38 6
1976-1977 Drapeau de la France RC Lens D1 2 0 0 0 - - - 2 0
1977-1978 Drapeau de la France RC Lens D1 3 0 0 0 - - - 3 0
Sous-total 36 4 0 0 - 4 2 40 6

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Avec le Nacional Montevideo
Avec le Lille OSC
Avec la sélection uruguayenne

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Avec le Nacional Montevideo
Avec Alianza 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Son nom est parfois orthographié Mugica.
  2. Ancien nom de la Copa América.
  3. Tournoi de clôture : le championnat au Salvador est divisé en deux tournois semestriels appelés Clausura et Apertura.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'ancien Lillois Juan Martin Mujica est décédé », sur lequipe.fr,‎
  2. 11 Freunde (en allemand) d'avril 2016, page 120
  3. « Statistiques de Juan Martín Mujica », sur footballdatabase.eu