Juan Luis Guerra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juan Luis Guerra
Description de cette image, également commentée ci-après
Juan Luis Guerra
Informations générales
Naissance le (65 ans)
Saint-Domingue
Drapeau de la République dominicaine République dominicaine
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, Acteur
Genre musical merengue, bachata, salsa, musique chrétienne
Années actives Depuis 1984
Site officiel www.juanluisguerra.com

Juan Luis Guerra est un auteur-compositeur-interprète très populaire sur la scène musicale hispanophone. Originaire de la République dominicaine, ce maître du merengue et de la bachata a exploré tous les styles musicaux de son île natale.

Guerra est l'un des artistes latins les plus internationalement reconnus de ces dernières décennies. Son style populaire de merengue et de fusion afro-latine lui a valu un succès considérable dans toute l'Amérique latine. Il est également reconnu pour avoir popularisé la musique bachata au niveau mondial et est souvent associé au genre, bien que son style distinct de la bachata présente un rythme et une esthétique de boléro plus traditionnels mélangés à des mélodies et à une harmonie influencées par la bossa-nova dans certaines de ses chansons[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le , Guerra a commencé à s’intéresser à la musique dès son plus jeune âge. Issu de la classe moyenne, il a hérité de son père, un joueur de baseball, sa grande taille et son air romantique. Décidé à vivre de sa musique, il fait des études musicales au Berklee College of Music à Boston, Massachusetts. C’est donc à Boston, qu’il s’est initié au jazz, swing et aussi bebop mais c’est un tout autre style qu’il développe dans ses jeunes années, le merengue, genre musical de République dominicaine.

Après l'université, il fonde son premier groupe 4.40 (en référence à la fréquence de la note "la", 440 Hz), qui connut un succès d’estime jusqu’à la sortie en 1988 de Ojalá que llueva café (Pourvu qu'il pleuve du café), leur premier grand succès. La musique de 4.40 repose sur des arrangements modernes mêlant des instruments de rock et de variétés au merengue : « Je me suis dit, on va travailler avec notre musique qui est en fait celle qu’on ressent. »

Cet album est suivi par le très populaire Bachata Rosa en 1990. Aujourd’hui, quelques albums plus tard, 4.40 peut être considéré comme un des plus grands groupes de variété des Caraïbes. Ce succès, Guerra le doit à une qualité musicale sans défaut qui fait de ses disques un excellent mélange de musique commerciale et à son ouverture vers d’autres styles musicaux (rock, variétés, soul, funk). Juan Luis Guerra impose le merengue jusqu’en Europe où les déhanchements vifs et érotiques de sa danse connaissent un grand succès.

Pour les hispanophones, il apparaît comme un grand poète populaire. En général d’ailleurs, ceux-ci n'achètent pas ses albums pour sa musique mais aussi pour les paroles, pourtant désormais appréciées par un large public. Les paroles de ses chansons, alliant des tons poétiques, humoristiques et familiers, vont de thèmes purement sentimentaux à des références aux problèmes sociaux des pays latino-américains, voire plus globaux.

Juan Luis Guerra a été nommé le Artiste de l'Unesco pour la paix[2].

Le sort le premier single ''Tus Besos'' de son nouvel album ''Todo Tiene Su Hora''.

Il est cité dans l'affaire des Panama Papers en avril 2016[3].

Juan Luis Guerra et des musiciens

Discographie[modifier | modifier le code]

Autres morceaux

Participations

Romeo Santos et Juan Luis Guerra.
Année Titre Artiste principal Album
1990 "No he podido verte" Emmanuel Vida
1993 "Derroche" Ana Belén Veneno para el corazón
1994 "Que bonita luna" Album collectif Especial del Banco Popular de Puerto Rico. El Espíritu De Un Pueblo
1995 "Señorita" Album collectif My Family - Bande originale du film
2001 "El último adiós" Album collectif au bénéfice du 911. El Último Adiós
2006 "Bendita tu luz" Maná Amar Es Combartir
2006 "Abriendo caminos" Diego Torres Andando
2006 "Amor de conuco" Michel Camilo & Tomatito Spain Again
2006 "Bendita tu luz" (Versión Bachata)" Maná Amar Es Combatir - Deluxe Limited Edition
2007 "Não Tenho Lágrimas (duo avec Ivete Sangalo)" Album collectif Celebración Navidad Brasileña. Cidade Do Samba
2009 "Como lluvia" Nelly Furtado Mi Plan
2010 "Cuando me enamoro" Enrique Iglesias Euphoria
2010 "Que Cante la Vida" Chanson caritative au profit de la Croix Rouge chilienne à la suite du séisme de 2010 au Chili, avec la participation de : Alberto Plaza, A.B. Quintanilla III, Alejandra Guzmán, Aleks Syntek, Alex Ubago, Alexandre Pires, Belinda, Carlos Baute, Christian Chávez, Fanny Lu, Fausto Miño, Fonseca, Franco De Vita, Gabriela Villalba, Gian Marco, Jorge Villamizar, Juan Fernando Velasco, Juan Luis Guerra, Koko Stambuk, Elena Burke, Luis Fonsi, Marciano, Mario Guerrero, Noel Schajris, Pablo Holman, Pablo Herrera, PeeWee, Ricardo Montaner Que Cante la Vida
2011 "Dime donde" Gianmarco Días Nuevos
2011 "Toma mi vida" Milly Quezada Aquí Estoy Yo
2011 "Mi son" Rosario Flores Raskatriski
2011 "Tu nombre" Marcos Vidal Tu Nombre
2012 "Creo en ti" Miguel Bosé PapiTwo
2012 "Just in time" Tony Bennett Viva Duets
2013 "Esto es vida" Draco Rosa Vida
2013 "Bachata Rosa Natalie Cole Natalie Cole en español
2014 "Llegaste tú" Luis Fonsi 8
2015 "Suena la pelota" Alejandro Sanz Sirope
2015 "Un besito más" Jesse & Joy Un Besito Más
2015 "Si tú no bailas conmigo" Niña Pastori Ámame Como Soy
2017 "Carmín" Romeo Santos Golden
2017 "Júrame" Julio Iglesias México & Amigos
2018 "Si no te hubieras ido (dúo avec David Bisbal)" Album collectif Todos Somos MAS
2018 "La Bilirrubina" Arturo Sandoval Ultimate Duets
2018 "Quiero tiempo" Victor Manuelle 25/7
2019 "Loma de Cayenas" Vicente García Candela
2020 "Dance With Me" Carol Welsman TBA
2021 "Mi guitarra" Javier Limón & Nella Mi Guitarra (Single)
2021 "Dios así lo quiso" Ricardo Montaner Dios Así Lo Quiso (Single)
2021 "Live in love" Philip Lassiter & Josje Live in Love (Single)

Albums d'hommage à Juan Luis Guerra

  • Mocedades canta a Juan Luis Guerra par Mocedades (2007)
  • Homenaje a Juan Luis Guerra par le chanteur cubain Marlon (chansons arrangées en salsa, 2007)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Juan Luis Guerra | iASO Records », sur www.iasorecords.com (consulté le )
  2. « Le musicien dominicain Juan Luis Guerra nommé Artiste de l'UNESCO pour la paix », sur ONU Info, (consulté le )
  3. (en) « Dominican singer Juan Luis Guerra explains links to Panama Papers », sur www.efe.com (consulté le )

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]