Juan José Nieto Gil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan José Nieto Gil
Image illustrative de l'article Juan José Nieto Gil
Fonctions
Président de la Confédération grenadine
Prédécesseur Mariano Ospina Rodríguez
Successeur Bartolomé Calvo
Biographie

Juan José Nieto Gil ( - ) est un romancier, général et homme d'État au cours des guerres civiles qui suivirent l'indépendance de la Colombie.
Unique Président noir de l'histoire de la Colombie, il suscite l’antipathie des élites blanches du pays. Son portrait officiel a été blanchi à Paris, puis placé dans les caves des archives de Carthagène. En 1974, la couleur de peau originelle fut restaurée sur ce portrait[1],[2].

Il reste largement méconnu des Colombiens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gonzalo Guillen, "Colombia borró de la historia a su único presidente negro", dans El Nuevo Herald, 11 nov. 2008, [(es) lire en ligne (page consultée le 8 mai 2012)]
  2. Anne-Marie Losonczy et Carlos Eduardo Jaramillo, "Le président noir oublié des Colombiens", dans France24, 23 mars 2009, [lire en ligne (page consultée le 8 mai 2012)]

Liens externes[modifier | modifier le code]