Juan José Arreola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan José Arreola
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
NayaritVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Premio Nacional de Ciencias y Artes
Prix Xavier Villaurrutia ()
Premio FIL de Literatura en Lenguas Romances (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Juan José Arreola Zúñiga, né à Zapotlán el Grande (actuellement Ciudad Guzmán, Jalisco) le 21 septembre 1918 et mort à Guadalajara le 3 décembre 2001, est un écrivain, académicien et éditeur mexicain. Il est considéré comme l’écrivain de nouvelles le plus important du Mexique au XXe siècle. C’est l’un des premiers écrivains d’Amérique latine à avoir cherché à transformer la tradition littéraire réaliste en introduisant des éléments de réalisme magique[réf. nécessaire] dans son œuvre. Son œuvre est peu traduite en français.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Parábola del Trueque (1938)
  • Sueño de Navidad (1941)
  • Hizo el bien mientras vivió (1943)
  • Varia invención (1949)
  • Confabulario, Mexico, Fondo de Cultura Económica, 1952.
  • La hora de todos (1954)
  • Punta de plata (1958)
  • Confabulario total (1962)
  • La feria, México, Joquín Mortiz, 1963.
  • Obras de Juan José Arreola (1971)
  • Bestiario (1972)
  • La palabra educación (1973)
  • Inventario (1976)
  • Confabulario personal (1985)
  • Tú y yo somos uno mismo (1988)
  • El forastero
  • El elefante
  • El rinoceronte
  • El sapo
  • El recuerdo mas hondo
  • Un pacto con el diablo

Liens externes[modifier | modifier le code]