Juan Guzmán (photographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juan Guzmán.

Juan Guzmán, également connu sous le nom de Juanito[1] (né Hans Gutmann Guster[2] le à Cologne[3] et mort le à Mexico[3],[1]) est un photojournaliste mexicain d'origine allemande. Il est particulièrement connu pour son travail comme photographe de guerre lors de la guerre civile espagnole, puis pour son travail subséquent avec des peintres mexicains tels Frida Kahlo et Diego Rivera.

Guerre civile espagnole[modifier | modifier le code]

En 1936, Gutmann prend part à la guerre civile espagnole en se portant volontaire pour les Brigades internationales[4]. Il devient citoyen espagnol et change son nom de Gutmann à Juan Guzmán[5].

L'une de ses photographies, présentant Marina Ginestà, âgée de 17 ans, au sommet de l'hôtel Colón de Barcelone avec un fusil en bandoulière, est devenue une icône de la guerre civile[6].

Après la guerre, Guzmán s'exile au Mexique, où il arrive en 1940[5]. Il travaille pour plusieurs magazines d'importance et devient ami avec Frida Kahlo, avec qui il partage certaines positions politiques[2].

Dans les années 1950, il prend plusieurs photos de Kahlo et de son mari, Diego Rivera[3]. Il photographiera les œuvres d'autres artistes tels Gerardo Murillo, Jesús Reyes Ferreira (en) et José Clemente Orozco[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Juan Guzmán (photographer) » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b (en) « Gutmann, Hans 1911-1982 », WorldCat Indentities
  2. a et b (en) « Frida Kahlo: Images of an Icon – Photographer Biographies », Tacoma Art Museum
  3. a, b et c (en) « Photographing the Lost Mural of Diego Rivera », In the Darkroom
  4. « Exhibition explores dark era of the Spanish Civil War », Deutsche Welle, (consulté le 7 janvier 2014)
  5. a, b et c (es)"El instante luminoso: los artistas plásticos a través de la mirada fotográfica de Juan Guzmán", Universidad Nacional Autónoma de México, 2009. Consulté le 7 janvier 2014.
  6. (es) « Muere en París Marina Ginestà, la miliciana que fue un icono de la Guerra Civil », Radio y Televisión Española, (consulté le 7 janvier 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]