Juan Garaizabal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Juan Garaizabal
Juan Garaizabal assembling the Memoria Urbana Berlin.jpg
Sculpture monumentale de Juan Garaizabal Memoria Urbana Berlin, Berlin
Naissance
Nom de naissance
Juan Garaizabal Marsans
Nationalité
Espagnole
Activité
Sculpteur

Juan Garaizabal est un artiste conceptuel, sculpteur et graveur. Un artiste plastique qui a également expérimenté avec le dessin, l'art vidéo et les installations sonores et lumineuses[1]. Il est internationalement connu pour ses sculptures publiques monumentales. Ses Memorias Urbanas (Mémoires urbaines) récupèrent, avec des structures sculpturales et de la lumière des éléments architecturaux disparus, remplissant des vides urbains qui ont une importance historique[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

À 14 ans, il est admis à l'Académie de dessin IB 67 de Madrid où il fait des études pendant trois ans. Il culmine ses études supérieures au CESEM, à Reims, en France. Lors de sa première étape comme artiste il combine la créativité artistique avec la transformation d’espaces de toutes sortes en lofts, un concept qui n'existait pas encore en Espagne. Comme artiste conceptuel, il crée une grande partie de son œuvre en se servant de ses mains; utilisant des techniques forgeage, d’électricité et de menuiserie tout comme des matériaux plastiques et de maçonnerie qu’il a acquis au fil des années[3]. Depuis 2008, son atelier principal se trouve à Berlin, en Allemagne, ayant également un atelier à Madrid.

Principales installations publiques[modifier | modifier le code]

Les principales installations publiques en utilisant la sculpture réalisées par l'artiste ont été :

Juan Garaizabal Memoria del Giardino
Havana's Balcony in Museum Park Miami
Memoria Urbana Paris. Palais des Tuileries. Projet pour la Nuit Blanche 2009.


Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Entre les années 1998 et 2007 il a traversé le continent africain, réalisant un voyage en plusieurs étapes avec un Mercedes-Benz Unimog comme moyen de transport. Les voyages avaient lieu une ou deux fois par an en compagnie de sa famille et amis. Depuis Madrid jusqu’au Cap. Il réside et travaille de façon fixe à Berlin et à Madrid, vie qu’il combine avec des séjours et ateliers temporels dédiés à d’autres projets autour du monde. Il est divorcé deux fois et a deux filles, Olivia (2003) et Casilda (2004) de son premier mariage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :