Juan Arnau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Juan Arnau
JAenero17.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web

Juan María Arnau Navarro, né le à Valence en Espagne, est un astrophysicien, philosophe et essayiste espagnol, spécialiste des philosophies et religions orientales.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Après quelques années comme marin et des voyages en Afrique, Juan Arnau étudie l'astrophysique à l'université complutense de Madrid où il obtient une licence en 1994. En 1995, il se rend en Inde avec une bourse de l'Agence espagnole de coopération internationale (AECI). C'est précisément à l'université hindoue de Bénarès (Banaras Hindu University, BHU) qu'il s'initie à la philosophie et à la culture indiennes avec le spécialiste espagnol du sanskrit Óscar Pujol.

Juan Arnau part ensuite au Mexique pour y réaliser sa thèse doctorale au Centre d'études de l'Asie et de l'Afrique du Colegio de México. Il y étudie le sanskrit avec Rashik Vihari Joshi. Au terme de ses recherches, Arnau s'établit comme professeur au Département des langues et des cultures d'Asie à l'université du Michigan. Après six ans aux États-Unis, il revient en Espagne comme chercheur à l'Institut d'Histoire de la médecine et de la science López Piñero (CSIC-université de Valence) de Valence et comme professeur associé à l'université de Barcelone. Il est ensuite professeur à l'Université européenne de Valence.

Œuvre[modifier | modifier le code]

En 2014, Juan Arnau publie Manual de filosofía portátil aux Ediciones Atalanta, une histoire de la philosophie qui est finaliste du Premio Nacional de Ensayo, un des prix nationaux de la littérature en Espagne. Chez le même éditeur, il publie ensuite La invención de la libertad (2016), puis La fuga de Dios. Las ciencias y otras narraciones (2017), qui cherche à récupérer l'harmonie entre la vision scientifique et spirituelle, avec la conviction que le centre de l'Univers se trouve en chaque être vivant.

En 2017, il publie aussi une somme qu'il a mis vingt ans à réaliser, Budismo esencial, qui offre un panorama complet des enseignements de Siddharta Gautama.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Fictions philosophiques[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Juan Arnau a réalisé plusieurs éditions critiques, traduites directement du sanskrit, des traités philosophiques de Nāgārjuna :

  • Fundamentos de la vía media (trad. du sanskrit par Juan Arnau), Madrid, coll. « El Árbol del Paraíso », (ISBN 9788478447626, lire en ligne).
  • Abandono de la discusión (trad. du sanskrit par Juan Arnau), Madrid, Ediciones Siruela, coll. « El Árbol del Paraíso », (ISBN 9788478442478)[9].

Il a également traduit :

  • (es) Bhagavadgītā (trad. Juan Arnau), Ediciones Atalanta, (ISBN 978-84-943770-9-9, lire en ligne)[10].
  • La mente participativa. Una nueva teoría del universo y del conocimiento (trad. Juan Arnau), Ediciones Atalanta, [11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Reseña en LA JORNADA de La palabra frente al vacío » (consulté le 11 janvier 2014).
  2. (es) « Artículo: "El budismo y lo inefable" » [PDF], sur konvergencias.net (consulté le 11 janvier 2014).
  3. (es) « Reseña de ARTE DE PROBAR por Jesús Aguado »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 11 janvier 2014).
  4. (es) « Reseña de RENDIR EL SENTIDO por Adolfo Castañón », sur letraslibres.com (consulté le 11 janvier 2014).
  5. (es) « Cosmologías de India. Védica, samkhya y budista » [PDF], sur fondodeculturaeconomica.com (consulté le 25 novembre 2016).
  6. (es) « Balones a Sócrates », sur elmundo.es (consulté le 20 mars 2014)
  7. (es) « Juan Arnau. La fuga de Dios », Encuentros de lecturas, (consulté le 17 décembre 2017)
  8. (es) « En busca del sentido, más allá de Dios y la ciencia », Alicanteplaza, (consulté le 18 décembre 2017)
  9. (es) « Reseña en EL PAÍS de Chantal Maillard », Babelia. El País (consulté le 11 janvier 2014).
  10. (es) « La pregunta de Arjuna », sur atalantaweb.com (consulté le 20 mars 2016).
  11. (es) « La mente participativa », sur issuu.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :