Juan Antonio Ansaldo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Juan Antonio Ansaldo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Acción Española (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits

Juan Antonio Ansaldo, né le à Arechavaleta et mort le à Saint-Jean-de-Luz, est un aviateur espagnol, activiste et conspirateur monarchiste.

Grand admirateur de Charles Maurras et d'Action française[1], il est proche des milieux phalangistes durant la guerre civile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Accident d'avion avec Sanjurjo[modifier | modifier le code]

Fin juillet 1936, Ansaldo est appelé pour ramener en avion son mentor, le général José Sanjurjo, de son exil à Estoril. Il ne dispose que d'un petit biplan, qui se trouvera trop chargé, Sanjurjo insistant pour prendre de nombreuses affaires (en particulier ses uniformes) en dépit des avertissements d'Ansaldo. L'avion s'écrase peu après le décollage[2]. Ansaldo seul survit, sérieusement blessé[3]. L'accident est à l'avantage de Franco, faisant disparaître l'un de ses deux principaux rivaux, l'autre étant le général Mola, qui mourra l'année suivante, également dans un accident d'avion[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eugen Weber, Action Française: Royalism and Reaction in Twentieth Century France, 1962, p. 384.
  2. (en) Paul Preston, Franco : a biography, London, Fontana, , 1002 p. (ISBN 0-006-86210-1 et 978-0-006-86210-9), p. 89, 151-152.
  3. (en)Stanley G. Payne, Politics and the Military in Modern Spain, 1967, p. 352
  4. Paul Preston 1995, p. 152.